Votre navigateur ne supporte pas javascript!

logo sexoconseil et une clavier avec une touche interrogation rouge

logo
icone maison
drapeau espagnol loupe

Les spermicides : que sont-ils ?

Peu reconnu, le spermicide est un moyen de contraception local qui, comme son nom l'indique (mot formé à partir de la racine spermi- qui signifie sperme et du suffixe -cide qui indique la destruction), a pour fonction principale de détruire le spermatozoïde. Bien qu'il s'adresse à toutes les femmes, il reste peu utilisé par les françaises qui pour 48 % d'entre elles ne savent pas ce qu'est un spermicide selon une enquête de l'inpes de 2007.

Qu'est ce qu'un spermicide ?

Le spermicide est un contraceptif chimique dont le but est de neutraliser les spermatozoïdes en les détruisant afin qu'ils ne puissent pas rencontrer l'ovule et le féconder.

Crèmes, tampons, éponges, gels ou ovules, les spermicides se déclinent sous de nombreuses formes. On les trouve en pharmacie sous les noms commerciaux Pharmatex et Alpagelle.

icone de la lettre iRemarque : les tampons pharmatex ont été retirés de la vente fin décembre 2008 ce qui fait qu'à l'heure actuelle en France on trouve essentiellement ces contraceptifs en crème, mini-ovule ou ovule.

Attention Il est important de rappeler que, comme la majeure partie des moyens de contraception à l'exception des préservatifs, les spermicides ne protègent pas contre les Maladies ou Infections Sexuellement Transmissibles.

schema tube spermicide
©Sexoconseil

Comment agissent les spermicides ?

Ils agissent en neutralisant et en détruisant les spermatozoïdes grâce à une réaction chimique.

Pour la plupart des spermicides, le principe actif est le chlorure de Benzalkonium ou le chlorure de miristalkonium. Le chlorure de Benzalkonium détruit d'abord le flagelle du spermatozoïde puis sa tête alors que le chlorure de miristalkonium agit principalement au niveau de la membrane de la tête qui sera rompue en moins de 10 secondes.

Pour qu'ils soient efficients, ils doivent être introduits dans le vagin avant tout rapport sexuel.

Attention Pour connaître avec précision le mode d'emploi du spermicide choisi il est important de bien lire la notice d'utilisation car selon la forme choisie les recommandations peuvent varier.

Les spermicides peuvent être utilisés seuls mais le plus souvent ils sont utilisés en association avec un autre moyen de contraception tels que les préservatifs, la cape cervicale ou le diaphragme afin d'augmenter leur efficacité.

Sont-ils efficaces ?

Lorsqu'ils sont correctement utilisés en suivant bien les indications de la notice propre à chaque type de spermicide alors ils ont une efficacité d'environ 95%.

icone de la lettre iRemarque : selon le type de produit utilisé l'efficacité sera plus ou moins immédiate. En effet, alors que les crèmes spermicides commencent à agir immédiatement après application, les ovules en revanche n'agiront qu'une fois fondus soit environ une heure après.

Enfin, le fait de coupler les spermicides avec un autre moyen de contraception comme le préservatif masculin ou le préservatif féminin, permet d'améliorer leur efficacité.

Comment utiliser les spermicides ?

L'utilisation des spermicides dépend essentiellement de la forme du spermicide utilisé :

  • Les ovules doivent être placés quelques minutes, voire plus, avant le rapport au fond du vagin afin qu'ils soient fondus et puissent agir. L'efficacité de l'ovule s'étale sur 4h mais une douche vaginale est interdite durant les 2 heures qui suivent le rapport.
  • Les crèmes et les éponges : elles sont efficaces immédiatement donc peuvent être introduites dans le vagin seulement quelques minutes avant le rapport sexuel. Les crèmes agissent pendant une dizaine d'heures alors que les éponges ou tampons agissent plus longtemps à savoir durant 24 heures. La douche vaginale est également à proscrire durant les 2 heures qui suivent le rapport sexuel quelque soit le format utilisé.

L'utilisation d'une dose de spermicides à chaque rapport est nécessaire pour un effet contraceptif en particulier pour ceux sous formes d'ovules, de crèmes ou de gels.

Les éponges ou les tampons pouvant être gardés au maximum 24 heures dans le vagin, il n'est donc pas nécessaire d'en changer si le second rapport a lieu dans les 24 heures qui suivent leur introduction.

Enfin, il faut savoir que les spermicides quelques soient leur formes peuvent être utilisés à n'importe quel moment du cycle, période de règles comprise.

Spermicides : avantages et inconvénients ?

Lorsqu'il s'agit des spermicides la balance avantage/inconvénient penche un peu plus du côté des inconvénients ce qui peut expliquer pourquoi peu de femmes optent pour ce moyen de contraception et qu'il soit si peu recommandé par les professionnels de santé.

Les avantages des spermicides sont peu nombreux et sont les suivants :

  • ils sont simples d'utilisation.
  • une consultation médicale n'est pas nécessaire pour s'en procurer.
  • de par leur aspect ils peuvent avoir un rôle de lubrifiant en plus de leur rôle de contraceptif.

La liste des principaux inconvénients est un peu plus longue :

  • leur efficacité reste relativement faible.
  • leur prix peut s'élever à plus d'un euro la dose.
  • leur utilisation, selon le type de spermicides choisi, peut être contraignante car certains doivent être mis en place juste avant le rapport sexuel.
  • ils ne restent efficaces que quelques heures.
  • des risques d'allergies peuvent exister.
  • l'utilisation de savon lors de la toilette intime ainsi que la douche vaginale est interdite même plusieurs heures après le rapport.

Où peut-on les acheter ?

Les spermicides qu'ils soient sous forme d'ovules, de crèmes, de gels ou d'éponges s'achètent en pharmacie et sans ordonnance.

Quel est le prix des spermicides ?

Le prix varie d'environ 5 euros à 15 euros selon les pharmacies. Le prix va essentiellement dépendre de la marque et de sa forme. Les ovules et les crèmes étant en général moins chers que les éponges.

Sont-ils remboursés par la sécurité sociale ?

Non, les spermicides ne sont pas remboursés par la sécurité sociale.

Sources

Vous avez constaté une erreur, une coquille ou bien vous avez un complément d'information à apporter ? Vos remarques m'intéressent : contactez-moi en n'oubliant pas d'indiquer l'url de la page concernée !