Votre navigateur ne supporte pas javascript!

logo sexoconseil et une clavier avec une touche interrogation rouge

logo
icone maison
drapeau espagnolloupe

Questions générales sur les moyens de contraception

Les implants contraceptifs sont-ils fiables à 100% ?

Les implants contraceptifs que le médecin met sous la peau sont aussi fiables que la pilule contraceptive à savoir presque à 100%.


La méthode de contraception naturelle dite des températures est-elle efficace ?

Ce moyen contraceptif est basé sur l'observation des fluctuations de température lors du cycle menstruel et associé à la méthode Ogino permet de définir la période féconde de la femme.  Elle n’est pas suffisamment fiable pour être efficace. Elle connaît au moins 10% d’échec ce qui est loin d’être négligeable. D’ailleurs, on ne compte plus le nombre de bébés nés avec la méthode Ogino !


La toilette vaginale immédiatement après un rapport sexuel est-elle suffisante pour éviter une grossesse ?

Non, même si celle-ci est effectuée immédiatement après le rapport, elle ne suffira pas à éviter une éventuelle grossesse car elle ne permet pas de détruire tous les spermatozoïdes émis lors de l’éjaculation. La toilette vaginale n’est en aucun cas un moyen de contraceptif.


Est-il possible de tomber enceinte alors que l’on n’a pas de règles depuis plusieurs mois ?

Oui, il est possible de tomber enceinte même si on n’a pas de règles depuis plusieurs mois car une ovulation précède toujours l’apparition des menstruations et qu’elle peut survenir n’importe quand.


Quels sont les moyens de contraception existants pour l’homme ?

A l’heure actuelle, il en existe 3 à savoir le retrait, le préservatif et la vasectomie. (La pilule contraceptive pour homme étant toujours au stade de test). Le retrait étant  peu fiable et la vasectomie irréversible, le préservatif reste donc encore aujourd’hui le seul moyen contraceptif efficace et réversible existant pour les hommes.

 


Pour en savoir plus :

Contraception féminine

Contraception masculine

Contraception naturelle

Vos questions, nos réponses :

L'implant, une contraception sous cutanée