Votre navigateur ne supporte pas javascript!

logo sexoconseil et une clavier avec une touche interrogation rouge

logo
icone maison
drapeau espagnolloupe

Questions et réponses sur l'absence d'érection

J’ai 74 ans et je n'ai plus d'érection, ce doit être normal à mon âge ?

Détrompez-vous ! un homme peut très bien avoir des érections correctes jusqu’à un âge beaucoup plus avancé, il vous faut consulter votre médecin pour rechercher l'origine de cette absence d'érection.


Je suis très stressé et fatigué par mon travail, et depuis je n'ai plus d'érection, alors qu'avant tout allait bien ??

Le mécanisme de l'érection est très sensible au stress, aux soucis et à la fatigue. Le stress libère de l'adrénaline qui empêche l'érection de se produire.


A chaque fois que j'ai des relations sexuelles avec ma partenaire, après l'éjaculation, il est impossible pour moi d'avoir une nouvelle érection assez rigide pour continuer de faire des pénétrations. Comment pourrais-je faire pour y remédier ?

Il est normal qu'immédiatement après une éjaculation l'homme ne puisse pas rebander. Il y a une période dite réfractaire durant laquelle toute nouvelle stimulation érotique reste sans succès. Cette période réfractaire a une durée plus ou moins longue, suivant l'âge et suivant chaque personne. Pour raccourcir un peu cette période réfractaire il faut beaucoup augmenter la stimulation érotique.


Je n'ai que 18 ans et je souffre de dysfonction érectile car je n'ai plus d'érection. Avant, j'avais des érections régulières et fréquentes durant les cours, sans pour autant en avoir envie, j'ai pris l'habitude d'essayer de les contrôler, et j'y suis parvenu. Je voudrais savoir si mon corps a enregistré ce mauvais réflexe et si c'est la cause de mon problème actuel.

Non, votre corps n'a pas enregistré ce réflexe. Il ne s'agit d'ailleurs pas d'un réflexe mais de l'apprentissage d'un contrôle. Je suis persuadé que vous pourriez avoir facilement des érections par masturbation, si vous vous laisser aller à votre plaisir. De même, avec une partenaire, je suis persuadé que vous banderez bien. En cours il vaut mieux ne pas être perturbé par des érections intempestives.


J'ai 33 ans et je suis en couple depuis l'âge de 18 ans. Depuis 2 ans maintenant ma "performance" sexuelle n'est plus satisfaisante, d'abord manque de contrôle du réflexe éjaculatoire puis absence d'érection. En fait même lors de masturbations, mon érection n'est pas satisfaisante... Il y a deux ans la stérilité de ma femme a été découverte, et, après des tentatives de FIV non réussies, nous nous orientons vers une adoption. De plus nous avons tous les deux un travail stressant, et nous sommes angoissés pour notre futur. Évidemment un cycle "infernal" s'est créé et, avant chaque rapport, la crainte d'un échec, qui depuis quelques mois est systématique, me devient insupportable. Je préfère même ne plus avoir de rapports. La masturbation aussi me déprime puisqu'elle met en évidence mon impuissance. Je vous remercie d'avance pour votre aide.

Je vous conseille en premier, de faire un bilan médical de votre érection, afin de vous rassurer car d'après ce que vous dites, une cause organique semble moins probable qu'une cause psychologique. La fatigue, le stress et l'anxiété, occasionnés par les tentatives de FIV qui ont échouées, peuvent être responsables d'éjaculation plus rapide et, secondairement, de vos absences d'érection. Il est en effet bien connu qu'une éjaculation précoce peut être responsable, à la longue, d'une impuissance, du fait d'une démotivation de la sexualité.


Je suis diabétique et mon érection est très faible. Y a-t-il une relation entre le diabète et l'érection ? Que dois je faire pour m'en sortir ? Ma verge a toujours besoin d'une aide pour la pénétration et ne tient pas un peu rigide jusqu'à la fin  du rapport. Aidez moi.

Oui il y a un lien entre le diabète et les problèmes d'érections, car le diabète peut obturer les artères de la verge. Il faut consulter votre médecin pour prendre, en plus de vos médicaments anti-diabétiques, des médicaments facilitateurs de l'érection qui agiront sur la vascularisation de la verge.


Lors de mes rapports, et après avoir éjaculé, ma période réfractaire est très longue et peut durer une heure. Ma partenaire peut me stimuler, rien à faire. Pouvez-vous me conseiller quelque chose pour écourter la période réfractaire ?

Malheureusement, il n'y a rien à faire pour écourter la période réfractaire normale. Vous pouvez quand même essayer de stimuler un peu plus votre érotisation en fantasmant.


Je me pose la question de savoir si c'est normal que durant un rapport je perde mon érection juste après l'éjaculation ?

Oui c’est normal qu’un homme perde son érection après éjaculation. Suivant l’érotisme ambiant, il pourra retrouver une érection assez rapidement, d’autant plus rapidement qu’il est plus jeune.


Voila ça fait 1 mois que mon mari s'est mis à faire de la musculation 4 fois par semaine, mais depuis il n'arrive plus à bander ou quasiment pas. Est ce que le sport peut y être pour quelque chose ? ou est ce autre chose ?

La musculation n'a jamais empêché un homme d'avoir de bonnes érections. Vous devriez discuter avec lui pour essayer de comprendre ce qui lui arrive. Peut-être a-t-il peur de perdre son énergie quand il a des rapports sexuels, auquel cas il se trompe ! Mais il peut aussi avoir d'autres explications....


J'ai 16 ans et lorsque j'ai des rapports sexuels avec ma partenaire, et que j’ai une éjaculation, il faut que j'attende 5 minutes et que je sois 100% au repos pour que je puisse reprendre une érection, et cela est pareil lorsque je me masturbe. Est ce normal?

Oui il est tout à fait normal qu’un homme ait besoin d’au moins 5 minutes pour retrouver une érection après éjaculation. Ce laps de temps entre l’éjaculation et une nouvelle érection s’appelle la période réfractaire, c'est-à-dire qu’il est impossible, pour l’homme, durant cette période, d’avoir une nouvelle érection. Cette période est d’autant plus courte que l’homme est plus jeune.


Je vous écris car j'ai une question qui me travaille. Voila, je suis paraplégique et j'ai donc essayé le viagra et le cialis qui n’ont eu aucun effet. J'ai entendu parler d’un produit qui s’appelle "bois bandé". Est- ce que ça existe vraiment et quels en sont les effets désirés et non désirés ? Sinon, qu’est-ce que je peux faire sans utiliser les injections intracaverneuses car c’est une pratique qui me fait un peu peur, et ça m’énerve un peu de ne pas pouvoir avoir de rapports avec pénétration. Merci.

Le bois bandé est ce qu’on appelle un aphrodisiaque, il provient de l’écorce d’un arbre antillais et ses effets vasodilatateurs n’ont jamais pu être démontrés. De plus, il provoquerait de nombreux effets secondaires. Les injections intracaverneuses, dans votre cas, me paraissent être une très bonne solution et, contrairement à ce que vous pensez, elles sont très faciles à faire. Demandez conseil à votre médecin.

 


Pour en savoir plus :

L'absence et les troubles de l'érection

Traiter une impuissance

Vos questions, nos réponses :

Les pannes de l'érection

Les érections molles ou semi-rigides