Votre navigateur ne supporte pas javascript!

logo sexoconseil et une clavier avec une touche interrogation rouge

logo
icone maison
drapeau espagnolloupe

Questions et réponses sur la dyspareunie

Depuis 8 mois j'ai mal pendant les rapports sexuels qui sont douloureux ce qui entraîne de gros problèmes dans mon couple. Cela a commencé en même temps qu'une infection vaginale qui a traînée plusieurs mois et qui est guérie depuis 2 mois. Je ne comprends pas pourquoi j'ai toujours mal quand mon compagnon me pénètre ?

Ce problème de douleurs lors des rapports sexuels est malheureusement fréquent chez la femme.

Lorsque pendant plusieurs mois une femme souffre de douleurs lors des rapports sexuels presque à chaque rapport elle se conditionne à avoir mal avant même la pénétration ce qui inhibe son désir, donc l'empêche de "mouiller" et entraîne la contraction des muscles entourant son vagin.

Le résultat de cela est une douleur à chaque rapport. La prévention de la dyspareunie chronique après guérison médicale est l'interdiction de la pénétration vaginale jusqu'à guérison complète de l'infection.


Je vous écris car j'ai fait l'amour pour la 1ère fois avec mon copain avant-hier et je voudrais savoir quelques petits trucs. Quand nous avons voulu passer à l'acte, le pénis de mon partenaire ne rentrait pas, est-ce normal ? était-ce dû au fait que j'étais tendue ou contractée ? Il a dû utiliser du lubrifiant. Ensuite tout s'est très bien passé même si au début c'était très douloureux. Le lendemain je me suis aperçue que je saignais et que je ressentais des douleurs, encore une fois est-ce normal ? J'ai peur pour les autres fois d'avoir encore mal et de me contracter. J'ai aussi l'impression que mon hymen ne s'est pas déchiré normalement...

Le premier rapport est toujours un peu stressant, ce qui conduit à un manque de lubrification (le stress inhibe la lubrification vaginale) et à une contraction des muscles qui entourent le vagin, ce qui est déjà une cause de douleur. Le premier rapport est aussi douloureux du fait que l'hymen doit se déchirer. La déchirure de l'hymen se fait n'importe comment, et cela saigne souvent, mais pas toujours, car cela dépend de l'épaisseur et de la forme de l'hymen. Il faut attendre 7 jours avant d'avoir de nouveaux rapports (période de cicatrisation de la déchirure). Nous vous conseillons, pour éviter toute douleur pendant le prochain rapport, d'utiliser de nouveau un lubrifiant, car vous serez peut-être encore un peu stressée, ce qui évitera de vous conditionner à la pénétration-douleur. Nous sommes persuadés, qu'ensuite, vous pourrez vous en passer car vous n'aurez plus d'appréhension.


Que faire en cas de douleur sur l'ovaire pendant le rapport sexuel ou la pénétration profonde ?

Il faut d'abord consulter votre Gynéco car de nombreuses causes organiques peuvent être responsables de mal au ventre lors des rapports sexuels (fibrome, endométriose, kyste de l'ovaire etc..). Les utérus rétroversés peuvent aussi donner des douleurs au fond du vagin, dans certaines positions de rapports sexuels. Donc consulter votre Gynéco ou médecin de famille.


Au cours de mon accouchement, il y a 5 mois, j'ai eu une déchirure entre le vagin et l'anus et j'ai été recousue. Depuis j'ai mal au ventre au moment de la pénétration au niveau d'un point bien précis. Pourquoi et que faut-il faire ?

Il est possible qu'une extrémité nerveuse soit prise dans la cicatrice et soit douloureuse. Il faut revoir votre accoucheur afin qu'il juge s'il doit reprendre cette cicatrice.


Un utérus rétroversé est-il responsable de douleur au fond du vagin au moment de la pénétration profonde ?

Oui, assez souvent. La douleur survient quand la verge bute contre l'utérus. Dans la position du missionnaire, essayez de mettre un petit coussinet au bas de vos reins afin que la verge bute vers l'avant (ou le haut) et non vers l'arrière (ou le bas).


Une opération chirurgicale est-elle possible quand les rapports sont douloureux, du fait d'un utérus rétroversé ?

Oui, une suspension de l'utérus est possible et donne de bons résultats quand la douleur est liée uniquement à la rétroversion.


J'ai une endométriose et mon médecin me dit qu'elle peut être responsable de douleurs au fond du vagin lors des rapports sexuels. Donnez moi votre avis, merci.

L'endométriose est une maladie qui diffuse dans tout le petit bassin et qui peut donner des douleurs lors des rapports, surtout à l'approche des règles.


Le kyste de l'ovaire que j'ai et que je dois faire opérer peut-il être responsable de douleurs lors d'une pénétration profonde ?

Oui, lorsque le kyste est un peu gros il peut être responsable de douleurs lors d'une pénétration profonde.


Quelle différence y a-t-il entre dyspareunie et vaginisme, car dans les deux cas il s'agit de douleurs lors des rapports sexuels ?

Dans le vaginisme, la douleur existe depuis toujours et la pénétration, le plus souvent, n'a jamais eu lieu. Le vaginisme est presque toujours d'origine psychologique.

Qu'est-ce que le vaginisme ?

Dans la dyspareunie la pénétration s'est généralement faite sans douleur, avant un épisode douloureux d'origine organique. Une fois la cause organique traitée, la douleur peut persister, d'origine psychologique (par peur de la douleur) et l'on parle de dyspareunie d'origine psychologique. 


J'ai 21 ans et je souffre de douleurs au ventre depuis bientôt 1 an. J'ai passé plusieurs examens gynécologiques, des échographies, des prises de sang et les médecins ne trouvent rien d'anormal. Finalement, un nouveau médecin croit que je souffre peut-être du syndrome du colon irritable. D'après mes symptômes, cette hypothèse est très plausible. Ce que je me demande, c'est que depuis le début de ces maux de ventre, j'ai incroyablement mal à chaque fois que j'ai une relation sexuelle avec mon conjoint, pendant et après. Avant ces maux de ventre, notre vie sexuelle était plus que satisfaisante. Est-il possible que mon problème de colon en soit la cause ?

Oui c'est possible car le colon et le vagin ne sont séparés que par une fine cloison. Vous devriez consulter un Gastro-entérologue pour traiter votre problème de colon. Si vous avez toujours mal pendant des rapports, malgré son traitement, il faudra revoir votre Gynéco pour envisager, avec lui, de faire une cœlioscopie pour rechercher une cause gynécologique à cette dyspareunie.


Au cours des rapports avec mon compagnon, je rencontre des problèmes dans un grand nombre de positions. Qu'il soit derrière moi ou que j'ai les jambes relevées, quand il me pénètre profondément je ressens une douleur qui me semble venir du fond de mon vagin et je suis obligée de lui dire de s'arrêter. Le problème vient-il de moi? Est-il trop long pour que je le reçoive complètement?

Nous pensons que cette douleur que l'on peut qualifier de dyspareunie vient de vous car il est très rare que la verge soit très longue et provoque ce type de douleur. Cette douleur, au fond du vagin, doit provenir de la position de votre utérus, mais cela peut aussi provenir d'un problème au niveau des ovaires etc... Nous vous conseillons vivement de consulter votre gynéco car cette dyspareunie nécessite un examen gynécologique pour en trouver la cause.


J'ai 18 ans et j'ai eu ma première relation sexuelle il y a 3 mois et quand on refait l'amour (3ème fois) ça me fait encore mal. Est-ce normal ?

Non, ce n'est pas normal et nous vous conseillons d'aller voir votre gynéco pour en discuter avec lui et essayer de comprendre l'origine de ces douleurs. Si votre gynéco ne trouve aucune cause organique à ces douleurs, il est possible que vous souffriez d'une forme mineure de vaginisme. Il s'agit là plus de vaginisme que de dyspareunie.


Ma copine qui a 23 ans a eu pendant 2 mois des mycoses à répétition. Elle a réussi à soigner cela après une visite chez le gynéco, mais depuis elle a des douleurs à chaque rapport. Que faire?

Vous devriez essayer d'utiliser, durant un mois ou deux, un lubrifiant (type Prémicia, à acheter en pharmacie) car votre copine a peut-être un manque de lubrification du fait de ses mycoses à répétition qui ont pu détruire la flore vaginale.

 


Pour en savoir plus :

Définition, causes et conséquences de la dyspareunie