Votre navigateur ne supporte pas javascript!

logo sexoconseil suivi d'un clavier avec un stéthoscope posé dessus

logo
icone maison
drapeau espagnolloupe

Le spermicide, un contraceptif chimique

Les spermicides sont un moyen de contraception chimique féminin. Le but de ce contraceptif est d'empêcher les spermatozoïdes de franchir le col de l'utérus en les neutralisant préalablement.

Il existe différentes formes de spermicides : crème, ovule, gel, éponge, tampon, etc... Par exemple Alpagelle existe en crème (tube ou uni-dose) et Phamatex existe en capsule vaginale, crème (tube et uni-dose), mini-ovule et ovule.

Les spermicides peuvent être utilisés seuls mais pour une meilleur efficacité il est préférable de les utiliser en association avec une autre méthode contraceptive (cape cervicale, diaphragme, préservatif...). Ils doivent également être utilisés à chaque rapport quelque soit le jour du cycle.

Notez bien que l'efficacité des spermicides, qu'ils se présentent sous forme de gel, de crème ou d'ovules, est assez variable. L'inefficacité constatée se situe entre 15% et 30%, c'est pourquoi il est recommandé de les utiliser en action combinée avec un mode de contraception physique, comme le préservatif, la cape cervicale ou encore le diaphragme. Couplé à un autre mode de contraception, ils permettent d'éviter tout risque de grossesse.

Mode d'action :

Les spermicides vendus en France contiennent soit du chlorure de benzalkonium soit du chlorure de miristalkonium qui ont la propriété de neutraliser et de détruire chimiquement les spermatozoïdes, les empêchant ainsi de franchir le col de l'utérus.

Pour qui :

Les spermicides s'adressent aux femmes qui utilisent la cape cervicale, le diaphragme ou le préservatif mais également à celles qui ont fait le choix d'une méthode de contraception naturelle. L'association de spermicide à ces méthodes contraceptives physiques ou naturelles permet d'en accroitre leur efficacité. L'utilisation de spermicide peut être pratique en cas de rapports sexuels irréguliers mais également après un accouchement, une interruption de grossesse ou au cours de la pré-ménopause. A noter qu'en cas de contre indication temporaire à la pilule ou au stérilet, l'utilisation de spermicide associé au préservatif peut être une solution.

Contre-indications :

L'utilisation des spermicides est contre indiquée en cas d'intolérance ou d'allergie au principe actif (chlorure de benzalkonium ou chlorure de miristalkonium) et de lésions génitales (herpès,...). Leur utilisation est déconseillée durant les traitements par voie génitale. De plus, les toilettes vaginales savonneuses sont fortement déconseillées avant ou après les rapports afin d'éviter la destruction du principe actif ce qui augmenterait les risques de grossesse non-désirée.

Réversibilité :

L'effet contraceptif des spermicides va dépendre du type de spermicides utilisé. En effet, pour un spermicide en gel ou crème, l'effet contraceptif pourra durer jusqu'à une dizaine d'heures alors que pour un spermicide sous forme de capsule, de mini-ovule ou d'ovule, l'effet contraceptif sera quasi nul au bout de 4 heures.

Efficacité :

Si les spermicides sont utilisés correctement à savoir en suivant bien les indications de la notice propre à chaque forme de spermicide, leur taux d'échec est inférieur à 1%. A noter que pour qu'un spermicide soit efficace, il doit être introduit dans le vagin suffisamment tôt avant tout rapport sexuel en fonction de l'immédiateté de son action (les crèmes agissent immédiatement alors que les ovules agissent une fois fondus) et aucune toilette intime vaginale savonneuse ne doit être effectuée dans les deux heures qui suivent le rapport.

Les spermicides sont d'autant plus efficace qu'ils sont utilisés en association avec une autre méthode de contraception physique comme le préservatif, le diaphragme ou la cape cervicale.Utilisés seuls, leur efficacité est inférieure à celle du préservatif utilisé seul.

Utilisation et pose :

Le mode d'emploi des spermicides va dépendre de la forme du spermicide utilisée (voir la notice du produit) :

Un spermicide en crème, en gel ou sous forme d'éponge a un effet contraceptif immédiat après avoir été appliqué au fond du vagin. Une nouvelle dose de crème ou de gel devra être renouvelée entre chaque rapport. L'éponge a une protection qui dure environ 24 heures et ne nécessite pas d'être changée entre chaque rapport s'ils ont lieu dans cet intervalle de temps.

Un spermicide sous forme d'ovule ou de capsule vaginale doit d'abord fondre avant de pouvoir agir en tant que contraceptif. Il est donc important de le placer au fond du vagin 5 à 15 minutes avant le rapport. Ces formes de spermicides restent efficaces jusqu'à 4 heures mais en cas de rapports multiples consécutifs il faudra tout de même systématiquement insérer un nouvel ovule ou une nouvelle capsule entre chacun des rapports.

A noter qu'avant et après chaque rapport sexuel seule une toilette externe à l'eau pure est possible. Le savon neutralise le principe actif du spermicide rendant l'effet contraceptif quasi nul. Une douche vaginale ne peut être effectuée qu'après environ 2 heures après le rapport.

Consultation préalable et visite de contrôle :

Ce moyen de contraception est un des rares moyen de contraception avec le préservatif à ne pas nécessiter de consultation médicale pour pouvoir en acheter puisqu'ils sont disponibles en vente libre en pharmacie. Cependant bien qu'en général le spermicide n'engendre aucun effet secondaire, il peut arriver qu'une réaction allergique apparaisse sous forme d'irritation ou de rougeur au niveau génital. Il faudra alors cesser leur utilisation.

Prix :

Les spermicides sont disponibles dans toutes les pharmacies sans ordonnance. Leur prix est variable en fonction de la forme et de la marque du spermicide et peut aller de quelques euros à une quinzaine d'euros. Ils ne sont pas remboursés par la sécurité sociale.

A savoir :

Les spermicides en plus de leur effet contraceptif ont un effet lubrifiant et comme la majeure partie des contraceptifs à l'exception du préservatif, ils ne protègent pas contre les maladies sexuellement transmissibles. En cas de cunnilingus, le spermicide n'a pas d'effet sur la muqueuse buccale mais son goût est en général peu apprécié...

 


Pour en savoir plus :

La contraception féminine

Vos questions, nos réponses :

Les spermicides en questions