Votre navigateur ne supporte pas javascript!

logo sexoconseil suivi d'un clavier avec un stéthoscope posé dessus

logo
icone maison
drapeau espagnol loupe

Comment savoir si on a le sida ?

Vous craignez d'avoir été contaminé par le VIH ? Ou vous désirez tout simplement faire un bilan sérologie afin par exemple d'abandonner l'usage du préservatif avec votre partenaire ? Quelque soit votre motivation, sachez que la seule manière de savoir avec certitude si vous êtes infecté par le virus du sida est de faire un test de dépistage.

Affiche présentant les différents modes de dépistage du sida existant en 2017
© Inpes - Affiches créées pour la Journée mondiale de lutte contre le sida le 1er décembre 2017

Qu'est ce qu'un test de dépistage du sida?

Un test de dépistage consiste en la réalisation d'un prélèvement sanguin ou salivaire qui une fois analysé permet de déterminer si vous êtes ou non infecté par le sida.

Lorsqu'il y a infection par le VIH, l'organisme se met à produire des anticorps et c'est la présence de ces anticorps que le test cherche à détecter.

Il est l'unique solution, disponible à l'heure actuelle, pour savoir si vous êtes porteur du virus ou non. Il permet, si le résultat est positif d'être pris en charge médicalement.

icone de la lettre iRemarque : il faut savoir que plus un traitement aura été commencé tôt plus le système immunitaire sera préservé et plus il sera possible de vivre longtemps avec le VIH. Le risque de transmission sera également fortement diminué.

Les symptômes du sida : l'évolution du sida sans traitement se résume en 3 stades.

rond orange contenant un point d'exclamation Attention C'est lors des premières semaines de contamination que la charge virale est la plus élevée c'est pourquoi durant la période d'attente avant le test il est très important d'utiliser un préservatif lors de chacun de vos rapports sexuels afin d'éviter tout risque de transmission du VIH.

Comment faire pour se faire dépister ?

A l'heure actuelle il existe 3 méthodes de dépistage : la prise de sang, le test rapide et l'autotest. Les délais à respecter pour que ces tests soient considérés comme fiables sont fonction du test réalisé et varient de 6 à 12 semaines.

Le test par prise de sang

c'est le test classique. Il porte le nom d'Elisa. Aujourd'hui, en France, les tests Elisa utilisés sont de 4ème génération et permettent une détection plus précise des infections récentes. Un délai de 6 semaines après la prise de risque est nécessaire pour pouvoir détecter avec certitude la présence d'anticorps produits par l’organisme (séroconversion) en réponse à l'infection et ainsi garantir la fiabilité du test. Avant l'apparition de ces tests de 4ème génération, le délai à respecter était de 3 mois. Si les résultats du test sont négatifs et que vous n'avez pas pris de risque dans les 6 semaines précédentes alors cela signifie que vous n'êtes pas contaminé (séropositif).

Si le test est positif, un autre test (Western-Blot) sera effectué pour confirmer le résultat. Si ce dernier est négatif alors vous n'avez pas été infecté à condition de n'avoir pris aucun risque durant les 6 dernières semaines. Généralement dans ce cas précis, il sera nécessaire de réaliser un nouveau test quelques semaines plus tard afin d'être sûr à100% d'une séronégativité.

Le Test rapide ou Trod (Test rapide d'orientation de diagnostic)

Il permet d'obtenir une réponse rapide en 30 minutes maximum. Ce type de test est considéré comme fiable 3 mois après la dernière prise de risque. Une goutte de sang est prélevée puis mise en contact avec des produits permettant la détection des anticorps et le résultat est donné. En cas de résultat positif celui-ci devra être confirmé par un test sanguin classique. Si le résultat est négatif et que le comportement à risque ou l'exposition accidentelle au VIH remonte à plus de 3 mois alors vous n'êtes pas contaminé par le virus du sida.

L'autotest (ADVIH)

C'est un test immunochromatographique rapide qui se fait à domicile c'est à dire que le prélèvement, la lecture des résultats et leur interprétation ne sont pas faites par un professionnel mais par vous même.

Autotest VIH ® donne une réponse entre 15 et 30 minutes et sa fenêtre de séroconversion est d'environ 3 mois ce qui veut dire qu'une infection datant de moins de 3 mois ne sera probablement pas détectée.

icone de la lettre iRemarque : la fenêtre de séroconversion ou la fenêtre sérologique ou encore le délai de séroconversion correspond à la période entre la contamination et la production par l'organisme d'anticorps anti-VIH dans le sang. Cette période varie entre 6 semaines et 3 mois.

Vendu en pharmacie avec la mention CE il coûte un peu moins de 30 euros. Ce test ne permet pas de dépister les autres IST. Si le résultat du test est négatif et que vous n'avez pas pris de risque dans les 12 dernières semaines (3 mois) alors vous n'êtes pas infecté.e par le virus du sida. En revanche si le résultat est positif il devra être confirmé par un test Elisa réalisé en laboratoire.

rond orange contenant un point d'exclamation Attention Si votre prise de risque a eu lieu il y a moins de 48h vous devez vous rendre le plus vite possible aux urgences pour pouvoir bénéficier après une consultation d'un éventuel traitement post exposition permettant de diminuer les risques de contamination.

A lire : que faire après une prise de risque ?

Quand faire le test vih?

Toute personne qui désire se faire dépister et quelques soient les raisons qui la pousse à le faire, peut faire un test de dépistage du VIH.

Il existe néanmoins des situations où il est conseillé de faire la démarche comme par exemple lors d'une exposition accidentelle au VIH ou si une grossesse est envisagée.

De même, si vous êtes en couple et que vous en avez assez d'utiliser des préservatifs à chacun de vos rapports alors il est fortement recommandé d'effectuer un bilan incluant un test de dépistage du sida avant d’abandonner son usage afin de vous assurer que vous êtes tous les deux sains.

Enfin, dans d'autres situations comme lors d'un don que ce soit de sang, de sperme, d'organe, de lait ou d'une transfusion sanguine, le dépistage est systématique.

Où se faire dépister ?

Il est possible de faire un test de dépistage du sida auprès de laboratoires d'analyses publics ou privés avec ou sans ordonnance médicale. Sachez cependant que si vous vous rendez dans un labo d'analyses sans prescription d'un ou de votre médecin vous ne serez pas remboursé par la sécurité sociale. Le prix d'un test est de l'ordre de 14€.

Il est également possible de se rapprocher de structures spécialisées comme les Centres de Dépistage Anonyme et Gratuit (CDAG). Certaines associations de lutte contre le sida offrent la possibilité de vous faire dépister via un TROD par un personnel formé.

Enfin il vous est possible d'acquérir en pharmacie un autotest afin d'effectuer un autodiagnostic du VIH chez vous.


Vous l'aurez compris en fonction du lieu où vous vous rendrez pour vous faire tester, le test proposé ne sera pas le même et de ce fait la fenêtre de séroconversion sera différente à savoir 3 mois pour les ADVIH et TROD et 6 semaines pour le test Elisa. Si ces délais ne sont pas respectés alors il est possible que le test ne détecte par l'infection par le VIH.

Sources

Vous avez constaté une erreur, une coquille ou bien vous avez un complément d'information à apporter ? Vos remarques m'intéressent : contactez-moi en n'oubliant pas d'indiquer l'url de la page concernée !