Votre navigateur ne supporte pas javascript!

logo sexoconseil suivi d'un clavier avec un stéthoscope posé dessus

logo
icone maison
drapeau espagnol loupe

L'allergie au latex : quand l'utilisation du préservatif devient impossible

Aujourd'hui, le préservatif qu'il soit masculin ou féminin reste le seul moyen véritablement efficace contre les maladies et les infections sexuellement transmissibles. Cependant pour certaines personnes son utilisation entraîne une réaction immunologique se traduisant par des irritations et des démangeaisons. Il s'agit en fait d'une allergie au latex, principal composant du préservatif classique.

L'allergie au latex

L'allergie au latex ou plus précisément l'allergie aux préservatifs fait partie, avec l'allergie au sperme, des allergies dites sexuelles ou intimes. Elle est la plus fréquente et toucherait environ 1% de la population masculine et féminine de tous âges.

La fréquence de l'allergie au latex naturel serait cependant bien plus importante chez les professionnels de la santé puisqu'elle avoisinerait les 10%.

Bref historique

Un cas d'hypersensibilité au latex a été rapporté pour la première fois dans les années 20 par Stern1. Il faudra cependant attendre les années 80 pour que cette allergie soit vraiment reconnue en Europe. En 1979, Nutter2 décrit pour la première fois un urticaire de contact engendré par des gants en caoutchouc naturel et c'est en 1983 qu'aurait été publié le tout premier cas de choc anaphylactique au latex en France.

Origine et utilisation du latex

Le latex est une substance naturelle, visqueuse et d'aspect laiteuse, extraite par saignée de l'Hevea brasiliensis un arbre tropical communément appelé « arbre à caoutchouc ».

recolte du latex sur l'arbre à caoutchouc
© Irvin calicut

C'est cette substance qui par coagulation donne le caoutchouc qui est ensuite utilisé dans la fabrication de nombreux produits finis dédiés au milieu médical ou simplement d'usage courant. Parmi ceux-ci on peut citer les gants chirurgicaux, les stéthoscopes, les chaussures et bonnets d'opération, les pneus, les tétines, les gants ménagers, les bonnets de bain, les semelles de chaussure, les colles, les préservatifs etc… et cette liste est loin d'être exhaustive.

Les symptômes : comment se traduit cette allergie ?

Le contact avec le latex peut entraîner immédiatement chez la personne allergique un urticaire de contact ou de l'eczéma qui se traduisent généralement par des démangeaisons et des rougeurs. D'autres manifestations telles que rhinite, conjonctivite ou asthme peuvent également être observées. Dans de rare cas elle peut conduire à un œdème de Quincke provoquant des sensations d'asphyxie ou dans les cas les plus graves à un choc anaphylactique.

Comment savoir si on est allergique ?

En cas de suspicion d'allergie au latex il est important de consulter rapidement un allergologue afin qu'il établisse un diagnostic.

Remarque : Un allergologue est un médecin qui s'est spécialisé dans l'allergologie. Il est en fait LE spécialiste de l'allergie quelque soit son type.

La consultation en allergologie

La consultation chez un allergologue est généralement prescrite par le médecin traitant afin qu'elle soit remboursée par la sécurité sociale. Elle dure en moyenne une trentaine de minutes durant laquelle l'allergologue effectuera un bilan allergologique afin d'établir un diagnostic.

Remarque : Le bilan allergologique permet de mettre en évidence l'allergène responsable de la réaction allergique observée. Il consiste dans un premier temps en une reconstruction de l’histoire pathologique de la personne présentant des signes d'allergies. Pour cela l'allergologue procédera à un interrogatoire médical précis du patient. Si à l'issu de cet interrogatoire, une allergie est suspectée alors des tests cutanés (prick-tests) seront effectués. Des test sanguins ou des tests de provocation pourront éventuellement être nécessaires afin de poser un diagnostic.

Dans le cas de l'allergie au latex, les tests cutanés permettent de confirmer ou non cette allergie. Ces tests sont généralement réalisés en déposant une goutte d'extrait de latex non traité sur la peau au niveau des avant-bras ou du dos puis en piquant légèrement la peau au travers de la goutte déposée. La lecture des résultats est relativement rapide.

Attention aux allergies croisées

Le latex fait partie de ces substances qui peuvent être responsables d'allergies croisées c'est-à-dire de réactions croisées avec d'autres allergènes.

Attention Depuis 1991 date à laquelle a été décrite la première réaction croisée au latex, le lien entre les réactions au latex et celles de certains aliments a fait l'objet de plusieurs études. Ainsi il semblerait que 21 à 58% des personnes allergiques au latex le seraient également à certains aliments d'origine végétales tels que la banane, l'avocat, la châtaigne, les fruits de la passion, le sarrasin, le kiwi etc… et inversement, les personnes présentant une allergie à ces aliments présenteraient un risque multiplié par 26 de développer une allergie au latex3.

Le ficus benjamina une plante très répandue dans les appartements serait également responsable d'allergie croisée avec le latex.

Quelles solutions face à cette allergie ?

Si l'allergologue conclut à une allergie au latex alors il faudra éviter tout contact avec cet allergène et utiliser uniquement des objets ou matériaux ne contenant pas de latex.

Il n'existe pas de traitement à proprement parler pour guérir cette allergie, l'unique solution est l'éviction. Cependant, la prise de certains médicaments pourra atténuer certains des symptômes dans le cas ou l'éviction totale n'est pas possible.

Ce qu'il faut faire : les mesures à respecter

Lorsque l'allergie au latex est confirmée il est indispensable d'avoir toujours sur soi une carte mentionnant cette allergie et d'avertir systématiquement son médecin, gynécologue, chirurgien, dentiste (ou tout autre professionnels de santé que l'on serait amené à consulter) de son allergie au latex.

Depuis 1980, 16,5% des réactions anaphylactiques qui sont survenues au cours d'une anesthésie étaient dûes à une allergie au latex.

Les alternatives aux préservatifs

Une allergie au latex peut parfois rendre l'utilisation du préservatif comme protection contre les MST impossible. En effet, une étude publiée en 1998 dans la revue Allergy révèle que dans 84% des cas une personne allergique au latex présenterait également une intolérance aux préservatifs4.

Qu'à cela ne tienne, il existe aujourd'hui une nouvelle génération de préservatifs masculins sans latex, sans parler du préservatif féminin qui ne contient également pas de latex.

Parmi les marques les plus connues spécialisées dans ces moyens de contraception masculins on peut citer Manix Suprème, Manix Skyn original, Durex Max Tolérance ou encore Durex Real Feeling. Ces quatre modèles sont tous fabriqués en polyisoprène et garantis 100% sans latex. Enfin, du côté féminin il existe le préservatif féminin fabriqué en nitrile et commercialisé par la société Terpan.

L'astuce Si vous cherchez un allergologue dans votre région, vous pouvez vous rendre sur l'annuaire du site du Syndicat français des allergologues.

En résumé :

A propos de l'allergie au latex, on peut retenir que :

  • L'allergie aux préservatifs est en réalité une réaction allergique à des protéines contenues dans le latex, composant principal des préservatifs masculins classiques.
  • Le latex est issu de la sève de l'Hevea brasiliensis. On le retrouve dans de nombreux produits d'usage courant.
  • Les principaux symptômes cliniques de l'allergie aux préservatifs sont des démangeaisons, des irritations et des rougeurs locales. Dans de rares cas, des sensations d'asphyxie ou un choc anaphylactique peuvent survenir.
  • Les tests cutanées effectués au cours du bilan allergologique permet d'établir rapidement un diagnostic.
  • Le latex peut être responsable d'allergies croisées notamment avec certains aliments. La prudence est donc de rigueur en cas d'allergie avérée.
  • On ne guérit malheureusement pas de l'allergie au latex. Le traitement repose donc sur une éviction totale avec l'allergène.
  • Si vous êtes allergique au latex, ayez le réflexe d'avertir systématiquement tous les professionnels de santé que vous consultez : médecin traitant, dentiste, gynécologue, anesthésiste, etc.
  • Sur le plan contraceptif, il existe depuis quelques années des préservatifs masculins ne contenant pas de latex. Une autre alternative à ces préservatifs classiques est le recours au préservatif féminin fabriqué en nitrile. Être allergique au latex aujourd'hui n'est donc pas une raison de ne pas se protéger lors de rapports sexuels.

Sources

  • 1. Stern G., Überempfindlichkeit gegen Kautschuk als Ursache von Urticaria und Quincke-schem Ödem, Klin Wochenschr, 1927, 6, 1096–1097.
  • 2. Nutter A.F., Contact urticaria to rubber, Br J Dermatol, 1979, 101, 597–598.
  • 3. Blanco C., Latex-fruit syndrome, Curr Allergy Asthma Rep 2003, 3, 47-53.
  • 4. Levy D.A., Khouader S., Leynadier F., Allergy to latex condoms, Allergy, 1998, 53, 1107–1108.

Vous avez constaté une erreur, une coquille ou bien vous avez un complément d'information à apporter ? Vos remarques m'intéressent : contactez-moi en n'oubliant pas d'indiquer l'url de la page concernée !