Votre navigateur ne supporte pas javascript!

logo sexoconseil suivi d'un clavier avec un stéthoscope posé dessus

logo
icone maison
drapeau espagnolloupe

Hygiène intime et sexualité

Depuis plus de 25 ans que j'exerce la gynécologie et la sexologie, j'ai constaté que beaucoup de femmes et d'hommes se posaient des questions sur leur hygiène intime : fréquence de l'hygiène intime, nécessité ou non d'une toilette intime avant et après les rapports sexuels, produits à utiliser ?

Il est en effet important d'avoir une bonne hygiène génitale, par respect pour le partenaire et afin que l'acte sexuel et l'épanouissement sexuel ne soient pas freinés par le dégoût de l'un des deux partenaires.

Il est impossible de normaliser une "bonne" hygiène intime, mais disons qu'elle doit se situer entre deux extrêmes : une hygiène insuffisante et une hygiène excessive. Dans le contexte social actuel, l'hygiène féminine est souvent trop fréquente, alors qu'au contraire, l'hygiène intime masculine serait plutôt insuffisante !

Il y a vingt-cinq ans beaucoup de jeunes femmes, sur les conseils de leurs mères, faisaient des injections intra vaginales pour nettoyer l'intérieur du vagin. Actuellement, ces injections intra vaginales sont déconseillées car elles peuvent détruire la flore normale du vagin, flore nécessaire à la bonne fonctionnalité vaginale. En effet, la destruction de la flore vaginale peut être responsable d'infections mycosiques ou bactériennes. D'autre part la destruction de cette flore peut provoquer une sécheresse vaginale, nuisible au bon déroulement du rapport sexuel. L'hygiène intime de la femme doit donc se limiter à la vulve, en excluant l'intérieur du vagin.

Chez l'homme, cette toilette doit se faire surtout au niveau du gland, après l'avoir décalotté, afin d'éviter l'accumulations de secrétions malodorantes sous le prépuce. Ces secrétions peuvent, si elles séjournent trop longtemps, être responsables de mycoses, voir dossier verge pénis prépuce et anatomie homme

Fréquence des toilettes intimes

Pour l'homme, comme pour la femme, une toilette intime systématique et quotidienne est nécessaire.

Avant un rapport sexuel, une petite toilette supplémentaire est conseillée, mais n'est pas obligatoire, car certains hommes et certaines femmes préfèrent sentir une légère odeur, particulière au sexe de chaque personne, plutôt que l'odeur du savon ou d'un déodorant. Les hommes sont généralement plus excités que les femmes par les odeurs sexuelles. Afin de respecter le particularisme de chacun n'hésitez pas à en parler avec votre partenaire.

Cette toilette intime doit également concerner la région anale et, en dehors des zones génitales, la toilette des mains et des dents est également conseillée, avant un rapport sexuel, car les préliminaires amoureux mettent très souvent en contact les mains et la bouche avec les organes génitaux du partenaire.

Immédiatement après un rapport sexuel, il n'est pas indispensable de faire sa toilette intime. Il est préférable de profiter d'un moment de tendresse et de repos que de se précipiter dans la salle de bain ! Certaines femmes pensent que le sperme est "sale" alors qu'en fait il est pratiquement stérile. Vous pouvez donc, Madame, passer la nuit avec un peu de sperme sur la vulve ou sur le haut des cuisses sans risque ! De même pour les hommes il est inutile de se précipiter dans la salle de bain après avoir fait l'amour car les bactéries provenant du vagin de votre compagne ne sont pas nuisibles pour votre sexe ! Sauf exceptions (muqueuses ou peau très fragiles), ou recommandations de votre médecin, vous pouvez, Monsieur et Madame, attendre quelques heures, et même la nuit, avant de faire une toilette intime!

Le seul bémol, à ce qui vient d'être dit, concerne les rapports sexuels durant les règles : ces rapports ne sont pas dangereux (sauf augmentation d'un risque de contamination en cas de SIDA) mais il est préférable de faire une toilette rapidement après le rapport, car le sang est un milieu très favorable au développement microbien.

Quels produits utiliser pour la toilette intime

De l'eau légèrement savonneuse est ce qu'il y a de plus pratique, mais attention, il ne faut pas l'utiliser avec des spermicides locaux, car l'eau savonneuse peut rendre ces produits spermicides inactifs. Dans ce cas il faut utiliser, avant et après le rapport sexuel, les produits conseillés par le laboratoire qui vend le spermicide, ou demander conseil à votre pharmacien.

Il est actuellement vendu en pharmacie de nombreux produits pour usage intime féminin. L'utilisation trop fréquente de la plupart de ces produits désinfectants, qui sont trop acides ou trop basiques par rapport au PH des muqueuses, peut entraîner des allergies et des irritations. Votre médecin vous conseillera sur quelques rares produits que vous pouvez utiliser régulièrement, si vous avez des muqueuses fragiles ou irritées. Évitez aussi les déodorants intimes et les parfums pour la même raison (allergies, irritations). Enfin n'oubliez pas de bien vous sécher, après une toilette intime, car l'humidité locale peut favoriser une mycose.

 


Pour en savoir plus :

Anatomie homme

Anatomie femme

verge pénis prépuce

Sodomie et préjugés

Fellation

Vos questions, nos réponses :

Cunnilingus

Fellation

Sodomie

Vagin