Votre navigateur ne supporte pas javascript!

logo sexoconseil suivi d'un clavier avec un stéthoscope posé dessus

logo
icone maison
drapeau espagnolloupe

La cape cervicale

La cape cervicale, également appelée cape contraceptive, est un moyen de contraception physique comme le diaphragme et le préservatif. Quand elle est correctement posée, elle fait barrage aux spermatozoïdes et empêche leur entrée dans l'utérus. Elle doit le plus souvent être couplée à un spermicide appliqué dans le vagin pour être totalement efficace.

La forme en dôme de la cape contraceptive permet de coiffer parfaitement le col de l'utérus une fois mise en place. Le maintien de la cape contraceptive se fait grâce à un effet ventouse accentué par le gel spermicide, qui devra être associé à chaque utilisation de la cape.

les formes d'hymen de la femme

La cape cervicale Femcap® qui est fabriquée par la societé FemCap Incorporated reste une des seules capes contraceptives disponible en France.


Femcap® ressemble à un chapeau de marin et se décline en 3 tailles différentes (22mm-26mm-30mm).


Source image : www.femcap.fr

Mode d'action :

La cape cervicale une fois placée au fond du vagin au niveau du col de l'utérus agit en créant une barrière physique aux spermatozoïdes qui ne peuvent alors plus franchir le col.

Pour qui :

La cape cervicale s'adresse aux femmes qui ne souhaitent pas utiliser le stérilet, aux femmes qui ne veulent pas/plus prendre la pilule mais également à celles qui ont des rapports sexuels occasionnels. A noter que la cape cervicale ne protège pas contre les MST et IST et est parfaitement compatible avec le port du préservatif. Tout comme le diaphragme, la cape cervicale nécessite un petit apprentissage avant de savoir correctement la mettre en place.

Contre-indications :

L'utilisation de la cape cervicale est contre indiquée en cas d'infections cervico-vaginales, de néoplasie intra-épithéliale du col de l'utérus. Son utilisation est déconseillée lors des règles et durant les 6 semaines qui suivent un accouchement. En cas de prolapsus génital important, d'utérus rétroversé ou d'une hypoplasie cervicale, le maintien de la cape contraceptive en bonne position au niveau du col de l'utérus peut ne pas être assuré, l'utilisation de la cape cervicale comme moyen de contraception dans ces conditions est donc déconseillée.

Réversibilité :

La cape cervicale est réversible immédiatement après son retrait.

Efficacité :

Pour que la cape contraceptive soit efficace elle doit impérativement être associée à l'utilisation d'un gel spermicide et doit également être utilisée correctement et à chaque rapport sexuel. L'efficacité de la cape contraceptive/spermicide est proche de celle du préservatif/spermicide.

Utilisation et pose :

La cape contraceptive, dont le dôme aura préalablement été rempli avec du gel spermicide, est placée, par la femme, au fond du vagin au niveau du col de l'utérus avant tous rapports sexuels. Tout comme pour le diaphragme il est conseillé d'utiliser des gels spermicide en tube tel que Alpagelle ou Pharmatex 1,2% qui sont plus pratiques que les gels en dose par exemple.

La cape contraceptive Femcap® peut être difficile à mettre en place lors des premières utilisations, un entrainement à cette manipulation peut être alors bénéfique.

Une fois la cape enduite de gel spermicide, accroupie ou debout une jambe relevée selon la préférence, la cape aplatie peut être insérée à l'intérieur du vagin avec le dôme pointant vers l'extérieur. La cape devra ensuite être poussée au maximum vers l'intérieur du vagin afin qu'elle recouvre entièrement le col de l'utérus. Il faut ensuite exercer une pression sur le dôme afin que l'effet ventouse se produise, permettant ainsi le maintien de la cape contraceptive en place. Il est conseillé de mettre en place la cape contraceptive environ 15 minutes avant le rapport sexuel. Elle devra ensuite être gardée en place durant 8 heures au minimum après un rapport sexuel avant d'être retirée. La cape ne doit pas être gardée en place plus de 48 heures. Dans le cas de rapports multiples consécutifs espacés de moins de 8 heures, il est conseillé de remettre du spermicide à l'intérieur du vagin avant chaque nouveau rapport sans retirer la cape.

Le retrait de la cape contraceptive se fait en exerçant une pression sur le dôme afin de rompre l'effet ventouse, puis la cape est ramenée vers l'extérieur à l'aide de l'anse.
A noter que si l'insertion et le retrait de la cape contraceptive engendrent une gène ou une douleur il faudra alors consulter son médecin afin de trouver la raison à cela.

Entretien :

Après chaque rapport sexuel, une fois retirée, la cape doit être nettoyée soigneusement à l'eau savonneuse puis correctement séchée.

Consultation préalable et visite de contrôle :

Avant la première utilisation de la cape cervicale, une consultation médicale préalable sera nécessaire afin que le médecin ou la sage-femme détermine la taille de cape qui convient. Cette consultation permettra également d'apprendre sous la supervision du médecin ou de la sage-femme à mettre correctement la cape en place ainsi qu'à la retirer. Les premières fois, ces manipulations sont loin d'être évidentes et demandent un peu de pratique.
Comme pour tous moyens de contraception, des visites de contrôle devront être effectuées régulièrement et en particulier en cas d'avortement, de fausse couche, d'accouchement ou de prise/perte de poids de l'ordre de 5kg.

Achat :

La cape cervicale est vendue en pharmacie et doit être prescrite par un médecin ou une sage femme. La prescription doit indiquer la taille de la cape contraceptive qui convient. Son prix est de l'ordre de 60€ (Femcap®), elle est réutilisable plusieurs années si elle est bien entretenue mais elle n'est pas remboursée par la sécurité sociale.

A savoir :

La cape cervicale, si elle est bien placée et si la bonne taille est utilisée, n'est pas perceptible par le partenaire lors de la pénétration et le plaisir sexuel ressenti par l'homme et la femme ne se trouve absolument pas modifié. Si lors d'un rapport sexuel, la cape cervicale est déplacée, son efficacité peut être réduite, il faudra alors envisager de prendre un contraceptif d'urgence. Il ne faut pas confondre la cape cervicale qui a un rôle contraceptif et la cape menstruelle qui est plus large que la cape cervicale et dont la vocation est de recueillir le sang des règles. La cape cervicale ne protège pas contre les maladies et les infections sexuellement transmissibles ni contre le virus du sida.

 


Pour en savoir plus :

La contraception féminine

Vos questions, nos réponses :

La cape et le diaphragme contraceptif