Votre navigateur ne supporte pas javascript!

sexoconseil logo et une loupe posée sur un dictionnaire rouge

logo
icone maison
drapeau espagnolloupe

Point G

Le point G est une zone érogène très importante chez la femme. Cette zone érogène a été décrite pour la première fois par un gynécologue allemand du nom de Gräfenberg, d'où le nom point G. Le monde médical n'a cependant pas établi clairement l'existence de cette zone, et elle reste donc à ce jour une hypothèse en faveur de laquelle de nombreux sexologues abondent. Des témoignages de patientes visent également à corroborer cette théorie, qui est actuellement l'objet de recherches.

Le point G de la femme est situé dans le vagin

Selon les recherches menées autour du point G, cette zone se situerait ainsi sur la face antérieure du vagin (la femme étant debout) et à deux ou trois centimètres de l'entrée du vagin. Cette zone fait partie de la paroi du vagin mais elle est beaucoup plus innervée et riche en vaisseaux sanguins, que le reste de la paroi vaginale.

Cette zone n'est généralement pas perçue au toucher, sauf parfois comme un très léger renflement sur la paroi vaginale. La stimulation de cette zone par le doigt ou lors d'un rapport sexuel, peut favoriser la survenue d'un orgasme et peut aussi, parfois, déclencher l'émission d'un liquide par des glandes situées autour de l'urètre (éjaculation féminine), ce qui se produit chez les femmes dites « fontaines ». La stimulation du point G peut également se faire à l'aide d'un godemichet ou d'un vibromasseur.

Les meilleures positions sexuelles pour stimuler le point G sont la position de la femme au dessus de l'homme et penchée vers l'arrière, la position de la levrette ou la position femme couchée sur le dos mais jambes en l'air.

Toutes les femmes n'ont pas de point G bien qu'elles puissent atteindre l'orgasme sans problème. Il est conseillé aux femmes d'essayer de découvrir leur point G, sans pour autant s'obnubiler sur cette recherche, car beaucoup de femmes ne le trouveront pas.