Votre navigateur ne supporte pas javascript!

sexoconseil logo et une loupe posée sur un dictionnaire rouge

logo
icone maison
drapeau espagnolloupe

Abus sexuel et agression sexuelle

Notions d'abus sexuel et d'agression sexuelle

Un abus sexuel est toute contrainte tant verbale, que visuelle, que psychologique, ou tout contact physique, par lesquels une personne se sert d’une autre personne, enfant, adolescent ou adulte, en vue de sa propre stimulation sexuelle ou de celle d'une tierce personne.

A ce titre là, un abus sexuel peut prendre la forme d'une simple exhibition des parties génitales, d'un attentat à la pudeur, ou même d'un attouchement. L'agression sexuelle est quant à elle le degré le plus grave, car elle implique la notion de pénétration forcée de la victime par l'agresseur et prend donc la forme d'un viol. D'une manière générale, la moindre forme de contrainte à l'endroit du sexe implique la notion d'abus ou d'agression.

Les abus sexuels touchent plus les enfants ou les adolescents que les adultes

Les abus sexuels touchant les adultes se rencontrent plus souvent dans un cadre professionnel ou thérapeutique, alors que l'abus sexuel touchant les enfants se pratique plus souvent dans un cadre familial ou de prise en charge d'enfants par des adultes.

Les auteurs d’abus sexuels sont condamnés par la justice et les peines sont plus ou moins lourdes suivant le degré de gravité de l’abus sexuel, mais aussi du rapport existant entre l’abuseur et l’abusé. Toute personne ayant autorité sur une autre personne sera plus lourdement condamnée, en cas d’abus sexuel sur une personne dont il a autorité.

L'agression sexuelle implique, en plus de la notion d'abus sexuel, une atteinte sexuelle commise avec violence, contrainte, menace ou surprise. C'est l'absence ou non de pénétration sexuelle qui conditionne la qualification pénale d'agression sexuelle ou de viol.

La personnalité de l'auteur d'abus sexuel

L'auteur d'un abus sexuel est un pervers qui, le plus souvent, fait partie de l’entourage de la victime, en particulier lors d'abus sexuel commis sur des enfants.

L’abuseur étant un pervers, il organisera sa relation avec sa future victime avant le passage à l’acte.

L’abuseur sexuel agit de manière à se faire aimer par sa future victime, ou de se faire reconnaître comme étant un modèle à suivre, avant de passer à l’acte.

Après le passage à l’acte l’abuseur tentera de culpabiliser sa victime et de la rendre responsable de ce qui s’est passé. Il obtiendra le silence de sa victime en jouant sur le tableau de la culpabilisation de sa victime.

La victime d'abus sexuel

Toutes les victimes d’abus sexuels ont un sentiment de culpabilité, ce qui explique qu’elles mettent souvent beaucoup de temps pour en parler.

La personne abusée sexuellement tentera d’oublier l’abus dont elle a été victime et ce n’est souvent que de nombreuses années plus tard, suite à des problèmes de sexualité ou de dépression nerveuse, qu’elle pourra en parler.

Le traitement des victimes d’abus sexuel

Seule la psychothérapie sera une aide afin de déculpabiliser la victime, mais cette déculpabilisation passera par un travail long et pénible pour la victime. En effet la victime d'abus sexuel risque de se heurter à son entourage qui ne veut pas soulever un passé pouvant nuire au bon équilibre familial ou institutionnel.

Toutes les victimes d’abus sexuel qui ont réussi à en parler disent se sentir beaucoup mieux qu’avant et ne regrettent pas d’avoir fait ressurgir un passé si pesant.