Votre navigateur ne supporte pas javascript!

sexoconseil logo et une loupe posée sur un dictionnaire rouge

logo
icone maison
drapeau espagnolloupe

Onanisme ou masturbation de l'homme

L'onanisme est un mot ancien autrefois utilisé pour désigner uniquement la masturbation en tant que plaisir solitaire. Ce mot est aujourd'hui associé au passé scientifique auquel il renvoie, passé durant lequel cette pratique sexuelle était considérée comme déviante et la cause de nombreuses maladies. Aujourd'hui, il est établi que la masturbation est parfaitement normale, naturelle et même nécessaire à l'équilibre psychologique de tout individu, favorisant également son épanouissement sexuel.

Ce mot était employé aux siècles précédents et fait référence au personnage biblique d'Onan qui laissait perdre son sperme pour ne pas féconder la femme de son frère qu'il devait épouser, suivant la loi biblique, après la mort de celui-ci.

Le terme d'onanisme est passé dans le langage courant au 18ème siècle suite au traité du docteur Tissot, médecin genevois, qui publia en 1760 un traité sur l'onanisme et les maladies physiques que cette pratique entraîne. La médecine actuelle n'attribue plus aucune action néfaste à la masturbation. La condamnation de la masturbation a été reprise par la religion catholique qui considère encore la masturbation comme un péché. Ce « plaisir solitaire » est pratiqué actuellement par la plupart des hommes et des femmes. La sexologie actuelle a beaucoup participé à déculpabiliser cette pratique, mais doit le faire encore car un certain nombre d'ados ou d'adultes sont encore culpabilisés lorsqu'ils ont recours à la masturbation.