Votre navigateur ne supporte pas javascript!

sexoconseil logo et une loupe posée sur un dictionnaire rouge

logo
icone maison
drapeau espagnolloupe

Césarienne

Acte chirurgical consistant en une incision au niveau de l'abdomen de la femme permettant d'extraire un nouveau-né de l'utérus maternel. Cette intervention chirurgicale, qui s'impose dès que l'accouchement peut poser problème, est pratiqué depuis des millénaires, parfois avec succès. De nos jours, ce sont les progrès de la chirurgie et de l'hygiène qui ont permis de fortement diminuer le taux mortalité des mères à l'accouchement.

La césarienne est même devenu un acte relativement puisqu'il est pratiqué en moyenne dans 8 à 15% des accouchements. Le recours à cette intervention est motivé par le fait qu'il est préférable médicalement que l'accouchement se fasse par ce biais plutôt que par voie naturelle.

A noter qu'il arrive, en particulier lorsque la mise au monde par voie naturelle peut poser problème pour le bébé ou que ce dernier soit en souffrance, qu'une césarienne d'urgence soit pratiquée alors qu'elle n'était pas programmée.

Cette intervention chirurgicale peut être réalisée sous anesthésie générale ou bien sous péridurale. En cas de péridurale, un drap vertical sera placé devant la future maman afin de masquer l'opération. L'ouverture est pratiquée au niveau de l'abdomen horizontalement à la hauteur du sommet du pubis. Le choix d'une incision horizontale est principalement dû au fait qu'elle permet une cicatrisation solide et esthétique.

Une fois le bébé mis au monde, la mère pourra, en cas de péridurale, prendre aussitôt son enfant dans les bras. Si l'intervention a eu lieu sous anesthésie générale, la mère pourra prendre son enfant dans ses bras dès son réveil.

En règle générale, après cette opération, des douleurs peuvent être présentes durant quelques jours mais la convalescence reste relativement rapide. Les fils ou les agrafes qui ont été posés sont très souvent retirés juste avant que la mère ne sorte de la maternité. A noter que l'allaitement du nouveau-né, suite à cette opération, ne pose aucun problème.

La reprise de la sexualité peut être envisagée en général trois semaines après la naissance de l'enfant si la cicatrisation s'est bien déroulé et si, bien évidemment, la femme se sent prête à avoir de nouveau des rapports sexuels.

Une rééducation périnéale, après césarienne, est fortement conseillée comme après toute mise au monde par voie naturelle. Il faut également savoir qu'une baisse de la libido sexuelle n'est pas rare pendant les premiers mois suivant l'accouchement. En effet, l'intimité et donc la sexualité du couple se trouve perturbée par l'arrivée du bébé qui engendre des réveils nocturnes, des tétées... et de manière générale, un investissement des parents sur l'enfant et son bien être, investissement qui n'existait pas lorsque le bébé n'était pas né.

 


Pour en savoir plus :

Le désir sexuel de la femme

Le périnée