Votre navigateur ne supporte pas javascript!

sexoconseil logo et une loupe posée sur un dictionnaire rouge

logo
icone maison
drapeau espagnolloupe

Les exercices de Kegel bénéfiques pour l'homme et pour la femme

Les exercices de Kegel sont des exercices qui ont pour but de tonifier le muscle pubo-coccygien (PC) qui fait partie des muscles du périnée. Ce muscle tient son nom des régions auxquelles il est attaché à savoir pubo pour l'os du pubis et coccygien pour le coccyx. Il est un faisceau du muscle releveur de l'anus qui part du pubis puis entoure l'ouverture du vagin chez la femme et la racine de la verge chez l'homme et se termine près du coccyx.

Dans les années 1940-50, le Dr Arnold Kegel a mis au point une série d'exercices afin de renforcer le muscle pubococcygien pour traiter l'incontinence urinaire et ainsi éviter un recours à la chirurgie. En 1952 il publia un article dans le Western Journal of Surgery Obstetrics and Gynecology dans lequel il émettait l'hypothèse que le muscle PC pouvait jouer un rôle dans la sexualité et plus particulièrement dans la capacité à atteindre l'orgasme chez la femme.

Aujourd'hui, les exercices de Kegel sont utilisés pour traiter les problèmes d'incontinence urinaire chez la femme comme chez l'homme mais également dans le cadre de la rééducation périnéale afin de renforcer le plancher pelvien pour éviter un prolapsus génital chez la femme (descente des organes génitaux féminins) en particulier après un accouchement. 

En sexologie, la méthode de Kegel est utilisée chez la femme pour lui permettre de mieux contracter les muscles qui entourent les parois vaginales et ainsi améliorer le contact avec le pénis de son partenaire lors de la pénétration. Chez l'homme, ces exercices permettent d'obtenir éventuellement une meilleure érection en rendant le pénis plus rigide lors de l'érection, des orgasmes plus forts ainsi qu'un meilleur contrôle de l'éjaculation.

La pratique de ces exercices doit se faire à raison d'environ 40 minutes par jour durant 8 semaines. Ces 40 minutes devront être découpées en 3 sessions de 10 à 15 minutes chacune.

Dans un premier temps le but est de réussir à localiser le muscle et d'apprendre à mieux le contrôler. Ensuite une fois cette étape maîtrisée il s'agira d'en améliorer son tonus. 

A noter que ces exercices sont souvent utilisés en sexothérapie et notamment dans le traitement de certains troubles sexuels comme l'éjaculation précoce chez l'homme ou le vaginisme chez la femme.