Votre navigateur ne supporte pas javascript!

sexoconseil logo et une loupe posée sur un dictionnaire rouge

logo
icone maison
drapeau espagnol loupe

Androgènes

Nom masculin pluriel

Dictionnaire rouge de sexologie
© Sexoconseil.com

Définition : que sont les androgènes ?

Les androgènes sont des hormones essentielles de la sexualité des hommes mais aussi des femmes. Elles sont produites tout au long de la vie de l'individu, depuis le développement intra-utérin et tout au long de l'âge adulte, en passant par la puberté. En fonction de l'âge et de la croissance, elles permettent le développement des caractères sexuels et du désir.

Les androgènes sont des hormones stéroïdiennes aussi appelée hormones androgènes. Il en existe différentes sortes mais la plus représentative et la plus connue est la testostérone sécrétée par les testicules chez l'homme.

Chez la femme, les androgènes sont sécrétés en très petite quantité par les ovaires et les corticosurrénales (partie externe des glandes surrénales).

Hormis la testostérone qui est l'androgène le plus actif, d'autres androgènes jouant un rôle moindre au sein de l'organisme sont naturellement présents dans le corps humain : ce qui est le cas de la delta-4-androstènedione, la déhydroépiandrostérone ou DHEA et du sulfate de déhydroépiandrostènedione ou SDHA.

Fonction : quel est le rôle des androgènes ?

Chez l'homme

Ils jouent un rôle majeur dans la différenciation sexuelle masculine pendant la vie intra-utérine. C’est la présence ou l’absence d’androgène qui déterminera le développement de l’embryon en garçon ou en fille.

A la puberté, les androgènes sont responsables del'apparition des caractères sexuels masculins, donc de la virilisation, mais aussi du comportement psychologique et de la sexualité de l'homme.

Chez l’homme lors de la puberté, les androgènes sécrétés par les testicules assurent la croissance du pénis, le développement du scrotum (peau qui entoure les testicules), le développement et la sécrétion de la prostate et des vésicules séminales, l'érection, l'éjaculation et la spermatogenèse.

Les androgènes sont aussi responsables de l'apparition de la pilosité, de la morphologie générale de l'homme, de la croissance, de la musculature et du développement du larynx entraînant la modification du timbre de la voix.

La testostérone a aussi une action sur le comportement masculin : elle est en partie responsable du désir sexuel, du comportement sexuel masculin, mais aussi de l'humeur, des fonctions cognitives et de l'orientation dans l'espace, qui est plus développée chez l'homme que chez la femme.

À l'âge adulte, la sécrétion de testostérone permet le maintien de tous ces caractères sexuels mis en place lors de la puberté.

A un âge avancé, la diminution de sécrétion de testostérone, par les testicules, entraîne la régression de ces caractères sexuels, ainsi que du désir sexuel.

Chez la femme

Un tiers des androgènes chez la femme sont synthétisés par les ovaires et le reste soit les 2/3 par les glandes surrénales.

Ils jouent un rôle important dans le développement du clitoris mais également dans celui de la pilosité au niveau du pubis et de son maintien. Ils sont aussi responsables, pour partie, du désir sexuel féminin.

A titre thérapeutique, certains sexologues prescrivent en très très faible quantité, des androgènes sous forme médicamenteuse aux femmes ayant subi une ovariectomie (ablation des ovaires) afin d'augmenter leurs désirs sexuels. Il faut cependant savoir que ce traitement est bien souvent difficile à mettre en place car il s'agit de pallier une baisse de libido sans pour autant induire une virilisation de la patiente.

Qu'ils soient naturels ou de synthèse, l'usage de ces hormones est contre indiquée chez la femme en âge de procréer afin d'éviter un développement excessif du système pileux chez un fœtus de sexe féminin en cas de grossesse.

Vous avez constaté une erreur, une coquille ou bien vous avez un complément d'information à apporter ? Vos remarques m'intéressent : contactez-moi en n'oubliant pas d'indiquer l'url de la page concernée !