Votre navigateur ne supporte pas javascript!

sexoconseil logo et une loupe posée sur un dictionnaire rouge

logo
icone maison
drapeau espagnolloupe

Bondage

Le bondage consiste à attacher un ou une partenaire, plus ou moins déshabillé, dans des positions pouvant être érotiquement stimulantes pour les deux partenaires. Cette pratique sexuelle place la personne attachée dans une position d'abandon et de soumission aux désirs de son (ou de sa) partenaire, qui dirige alors les opérations.

L'érotisme de la situation tient précisément à ce sentiment de totale soumission aux désirs de l'autre et à la position dominante conférée à l'autre. Cette pratique puise son inspiration dans les différentes techniques utilisées pour entraver, ligoter une personne, et met en œuvre différents accessoires, comme les menottes, les ceintures de chasteté, les corsets...

Le bondage est un jeu sexuel de plus en plus pratiqué mais, bien qu'il soit assimilé à une pratique sexuelle, la pénétration ainsi que les contacts sexuels ne sont pas nécessairement présents lors de sa pratique.

Souvent assimilé au sadomasochisme, le bondage se réalise à l'aide de cordes mais pas uniquement puisque certaines personnes adeptes du bondage préfèreront l'utilisation de chaînes, lanières de cuir, menottes, harnais, bâillons, colliers, cagoules, etc...

Le bondage peut se pratiquer seul, on parlera alors d'auto-bondage ou self bondage, mais le plus souvent celui-ci est pratiqué avec un ou plusieurs partenaires. A noter que la pratique du bondage doit être consentie et doit se dérouler dans un climat de confiance réciproque envers les différents partenaires.

Une bonne connaissance de l'anatomie de la femme ou de l'homme est souvent nécessaire afin que cette pratique se déroule dans les meilleures conditions avec le moins de risque possible. L'instauration de codes au préalable est également nécessaire, notamment lorsque la personne attachée désire être libérée immédiatement. Il est donc important de toujours avoir à disposition une paire de ciseaux ou autre objet coupant afin de pouvoir rapidement libérer la personne attachée. Si ces règles sont respectées alors les risques liés au bondage sont minimisés. A noter cependant que la pratique de l'auto bondage est bien plus dangereuse que le bondage à plusieurs. La raison principale à cela est que, si lors de l'auto bondage quelque chose se déroule mal, il n'y a personne pour vous aider!!!

La levée des inhibitions, la sensation physique de la contrainte ou de la pression des cordes, la position érotique du partenaire attaché et ses gémissements, etc... sont autant de raisons qui poussent certaines personnes à pratiquer le bondage.