Votre navigateur ne supporte pas javascript!

entête sexoconseil - femme en tailleur méditant

logo
icone maison
drapeau espagnolloupe

La prostate : une glande génitale méritant une surveillance médicale après 50 ans

La prostate est une glande sexuelle masculine qui fait partie de l'appareil génital de l'homme.  Elle est présente dès la naissance et grossit lors de la puberté sous l'action de la testostérone pour atteindre sa taille adulte à la fin de la puberté.

Anatomie et fonction

Située en dessous de la vessie et en avant du rectum, elle a la forme d'une châtaigne. Sa couleur est variable allant du gris pale au rose en passant par le rouge selon son activité. De consistance ferme et régulière, elle mesure environ 40 mm de large et 30 mm de long. Son épaisseur est de l'ordre de 20 mm et elle pèse dans les 20 g.

Elle est constituée de 4 parties qui sont l'isthme, le lobe gauche, le lobe moyen et le lobe droit.

schéma location prostate

schéma constitution

Elle joue un rôle dans la sexualité masculine notamment au niveau de la miction, de l'éjaculation et de la fertilité. Elle secrète le liquide prostatique qui, associé aux spermatozoïdes, va donner le sperme. 

Une source de plaisir

La prostate est une zone très sensible de l'anatomie de l'homme qui est étroitement liée au plaisir ressenti par l'homme lors de l'orgasme. En effet, lors de l'éjaculation, elle se contracte afin d'expulser le liquide prostatique et ce sont ces petites contractions émises qui engendrent du plaisir lors de l'éjaculation. 

De plus, elle est souvent considérée comme l'équivalent du fameux point G féminin. Les caresses ou massages prostatiques peuvent favoriser l'érection voire même conduire à une éjaculation en augmentant considérablement l'intensité de l'orgasme chez certains hommes. Sa stimulation peut être externe en effectuant une légère pression sur le périnée, entre le scrotum et l'anus, ou interne en introduisant délicatement un ou deux doigts bien lubrifiés, de quelques centimètres, à l'intérieur de l'anus.

Les problèmes de prostate

Néanmoins, du fait de sa position autour de l'urètre, elle peut être responsable de troubles urinaires notamment si son volume augmente. Ces troubles urinaires sont souvent le signe de la présence d'un adénome de la prostate ou d'une prostatite. Elle peut également être le siège d'affections beaucoup plus graves telles que le cancer de la prostate.

L'adénome de la prostate ou hypertrophie bénigne touche plus de 80% des hommes de plus de 50 ans. Il est caractérisé par une augmentation du volume de la glande comprimant ainsi l'urètre et engendrant des problèmes urinaires telles que des envies fréquentes d'uriner, une diminution de la force du jet ainsi que divers problèmes de miction. L'adénome n'évolue pas en cancer et, en absence de complication, il n'a aucune conséquence sur l'érection.

La prostatite est une inflammation le plus souvent d'origine bactérienne. Cette inflammation peut être aiguë ou chronique et peut être soignée grâce à un traitement antibiotique prolongé sur plusieurs semaines.

Dépistage et examen

L'examen clinique passe par un toucher rectal qui permet au médecin de juger du volume de la glande, un examen sanguin et/ou une échographie prostatique.

95% des tumeurs de la prostate peuvent être soignées si elles sont dépistées suffisamment tôt, malheureusement ce dépistage passe en autre par un toucher rectal, décourageant ainsi un grand nombre d'homme d'effectuer cet examen annuel. En effet, bien souvent les hommes ont peur du ridicule, peur d'une éventuelle douleur lors du toucher ou bien peur d'avoir une érection lors de cet examen et de ce fait, ils préfèrent très souvent ignorer la présence de cette glande.

Il faut savoir pourtant, qu'il est important, à partir de 50 ans, que l'homme ait un contrôle régulier de sa prostate, qu'il y ait présence ou non de troubles urinaires. Cette démarche de prévention au niveau de cette glande chez l'homme est aussi responsable que le frottis chez la femme pour dépister un éventuel cancer du col de l'utérus.


Vos questions, nos réponses :

La prostate de l'homme

La chirurgie de la prostate