Votre navigateur ne supporte pas javascript!

entête sexoconseil - femme en tailleur méditant

logo
icone maison
drapeau espagnolloupe

Les zones érogènes de la femme dites zones de plaisir

Les zones érogènes de la femme sont des régions du corps capables d'engendrer un plaisir sexuel voire un orgasme lors de leur stimulation. Il en existe deux sortes, les zones primaires et les zones secondaires qui se différencient entre elles notamment de par leur localisation.

Les zones érogènes primaires

Les zones érogènes primaires de la femme sont localisées principalement au niveau de son appareil génital. Elles comprennent le clitoris, le vestibule, les petites et grandes lèvres et le vagin avec le fameux point G.

Chez la plupart des femmes la zone la plus sensible et dont la fonction est uniquement de procurer du plaisir se situe au niveau du clitoris. Du fait de sa grande sensibilité, ce joyaux féminin devra toujours être caressé avec la plus grande délicatesse!

L'intérieur du vagin fait également partie des zones primaires chez la femme et c'est à l'intérieur de ce dernier que se situe le fameux point G.

La stimulation de ces régions génitales de l'anatomie féminine procurera à la femme un plaisir certain et pourra également déclencher un orgasme si elles sont correctement stimulées.

Les zones érogènes secondaires

La localisation des zones érogènes secondaires est extra-génitale et varie d'une personne à l'autre. A la différence des hommes, les zones érogènes secondaires féminines sont reparties sur l'ensemble de corps : lèvres, cou, cheville, intérieure des cuisses, bouche, visage, oreille, seins.

La stimulation des zones érogènes de la femme générera du plaisir et intensifiera le désir sexuel qu'elle pourra ressentir. La seule stimulation de ces zones conduira difficilement à l'orgasme féminin mais en revanche, contribue fortement à son déclenchement.

Les seins font partie de ces régions et nombreuses sont les femmes qui aiment les caresses douces sur leurs seins ainsi que la stimulation de leur mamelon avec les doigts ou la langue. Cependant, il existe également un nombre non négligeable de femmes qui sont beaucoup moins sensibles au niveau cette région. Elles ne sont pas pour autant anormales.

Tout comme la localisation des zones secondaires est très variable d'une personne à l'autre, l'intensité des caresses appréciées sur ces zones variera également d'une femme à l'autre. En effet, si certaines femmes apprécient que leur mamelon soit pincé pour d'autres tous effleurements aussi doux soient ils, du mamelon et du seins plus généralement, seront désagréables.

Ce qu'il ne faut surtout pas oublier c'est que l'homme et la femme fonctionnent différemment notamment en matière de préliminaires. En effet, alors que l'homme appréciera des préliminaires directement sur son sexe, la femme aura besoin d'être stimulée sur l'ensemble de son corps avant toutes approches de la région génitale et ceci afin de préparer son corps à la pénétration et faire naître chez elle une excitation sexuelle. Il ne faut également pas oublier que les zones érogènes de la femme peuvent être très variables d'une personne à l'autre.


Pour en savoir plus :

Généralités sur les zones érogènes féminines et masculines