Votre navigateur ne supporte pas javascript!

entête sexoconseil - femme en tailleur méditant

logo
icone maison
drapeau espagnolloupe

Une zone mystérieuse offrant des orgasmes puissants

Le point G de la femme a été découvert pour la première fois par un gynécologue allemand du nom de Gräfenberg, d'où son nom. Ce qu'il faut savoir c'est que chez toutes les femmes ce point n'est  pas vraiment identifiable.

Localisation, dimensions et nature

Il est une des zones la plus érogène chez la femme et se situe sur la paroi antérieure du vagin (chez une femme en position debout) ou sur la paroi supérieure chez la femme allongée sur le dos. Gräfenberg le positionne à deux à trois centimètres de l'entrée du vagin. En comparaison avec le reste du vagin, il est plus innervé et plus vascularisé d'où la très grande sensibilité de cette zone. Au toucher vaginal il n'est pas perçu par celui qui pratique le toucher vaginal mais par contre la femme qui se fait toucher peu ressentir une plus grande sensibilité au niveau de cette zone.

Sa dimension est de l'ordre d'une petite pièce de monnaie mais il augmente de volume lors de sa stimulation.

La nature exacte du point G n'est pas encore très bien connue mais il existe une certaine analogie, dans sa composition tissulaire, avec la prostate masculine. Le point G est aussi un lieu où se concentre un grand nombre de vaisseaux sanguins et de terminaisons nerveuses.

Comment stimuler le point G ?

Il peut être éveillé par stimulation vaginale à l'aide du doigt ou en utilisant un godemichet ou un vibromasseur. Sa stimulation peut également se faire par le sexe de l'homme lors de la pénétration vaginale.

Les meilleures positions sexuelles pour stimuler ce point érogène sont la position de la femme au dessus de l'homme et penchée vers l'arrière, la position de la levrette ou la position femme couchée sur le dos mais jambes en l'air.

Orgasme et point G

Les femmes qui ont un point G développé peuvent avoir des orgasmes très forts lorsque celui-ci est correctement stimulé, c'est-à-dire quand la femme a déjà atteint un niveau d'excitation sexuelle généralisé assez fort.

La stimulation de cette zone érogène serait également à l'origine de l'émission du liquide émis par les femmes fontaines (ou éjaculation féminine).

Cette zone G existe-t-elle chez l'homme ?

Oui et elle se situe au niveau de la prostate. Sa stimulation peut se faire par un toucher anal en appuyant sur la paroi antérieure du rectum. Elle peut également être stimulée à l'aide d'un sex toy spécifique, le stimulateur prostatique.

La stimulation du point G par massage prostatique est très appréciée par les hommes.