Tout savoir sur la pilule et comment la choisir

La pilule contraceptive est à l'heure actuelle le moyen de contraception le plus répandu en France. Cette contraception contient des hormones la progestérone mais également de l'œstrogène pour certaines pilules. Le but de cette contraception est de bloquer le fonctionnement classique du cycle menstruel féminin et en particulier d'inhiber l'ovulation et la nidation.

Ce moyen de contraception se présente sous la forme d'un petit comprimé et nécessite une prise orale quotidienne afin d'assurer à l'organisme la réception d'hormones qui vont bloquer les mécanismes de la fécondation.

La première pilule contraceptive fut distribuée en France en 1967 et à cette époque les pilules étaient fortement dosées en hormones. Aujourd'hui, les dosages ont diminué et le nombre de pilules différentes s'est multiplié, raison pour laquelle il n'est pas toujours facile de s'y retrouver.

Les différentes catégories de pilule existantes :

Parmi les pilules existantes sur le marché Français on notera deux grandes catégories de pilule. La première regroupe les pilules contenant à la fois un progestatif et de l'œstrogène : ce sont lespilules dites combinées ou œstroprogestative. La seconde catégorie regroupe quant à elle les pilules ne contenant uniquement que de la progestérone : ce sont les pilules dites progestatives.

Les pilules combinées contenant un mélange de progestatif et d'œstrogène :

Toutes les pilules combinées ne contiennent pas la même quantité de progestatif et d'œstrogène. On parle alors de pilules normodosées et de pilules microdosées. La pilule normodosée contient 50 µg d'œstrogène alors que la pilule microdosée contient au plus 35µg d'œstrogène mais le plus souvent elle en contient moins.

Certaines de ces pilules combinées se différencient également par la quantité variable d'hormones délivrée durant la période du cycle. En effet, certaines délivrent la même quantité d'hormones tous les jours du cycle : elles sont monophasiques. (Par exemple : Steridil, Jasmine, Jasminelle, Desobel, Leloo et Melodia, etc...). D'autres délivrent deux dosages différents selon la période du cycle : elles sont biphasiques; c'est le cas de Adepal et son générique Pacilia et enfin d'autres sont triphasiques et délivrent trois dosages différents selon la période du cycle comme Triella ou Trinordiol et ses génériques Amarance, Daily et Evanecia.

De manière générale, la pilule combinée ou œstroprogestative est assez bien tolérée par les femmes même si elle possède un certain nombre de contre-indications et d'effets secondaires. Pour celles qui ne peuvent pas utiliser ces pilules du fait de la présence de l'œstrogène, elles pourront se tourner vers la pilule progestative qui ne contient pas cette hormone.

Les pilules progestatives ne contenant que de la progestérone :

Les pilules progestatives contiennent un progestatif seul et elles délivrent en continu la même quantité d'hormones tout au long du cycle sans période de repos. Elles contiennent en général de faibles doses d'hormones, elles sont microdosées et dites microprogestatives. On pourra citer par exemple les pilules Cerazette et Microval.

L'avantage de ces pilules est qu'elles ont moins de contre-indications que les pilules combinées et sont donc idéales pour les femmes présentant des contre-indications aux œstrogènes. En revanche, leur principal inconvénient est qu'elles sont plus contraignantes dans leur prise dans la mesure où pour être efficaces elles doivent être prises rigoureusement à la même heure même durant la période de règle.

Comment choisir sa pilule ?

Le choix du type de pilule utilisé à savoir la pilule combinée ou la pilule progestative va dépendre de plusieurs facteurs. En effet, ce choix sera fonction de l'âge de la femme, de sa situation médicale (présence d'antécédents ou problèmes de santé réguliers, etc...) et de son mode de vie. Avant la prise de tout contraceptif un bilan gynécologique et médical est obligatoire et leurs résultats pourront également influer sur le type de pilule qui va être prescrite.

Il faut savoir qu'il est assez fréquent que plusieurs pilules soient essayées avant qu'une femme trouve la pilule qui lui convient le mieux. Il ne faut donc pas que la femme hésite à en discuter avec son gynécologue si elle trouve que la pilule prescrite ne lui convient pas.

A noter que le changement de pilule combinée ou le passage d'une pilule combinée à une pilule progestative se fait en suivant certaines règles qu'il faudra impérativement suivre afin d'éviter entre autres tout risque de grossesse non désirée.

 


Pour en savoir plus :

La contraception féminine

Comment choisir son contraceptif ?

La pilule progestative

La pilule oestroprogestative

Vos questions, nos réponses :

La pilule contraception en questions

La pilule et les rapports sexuels

Les problèmes des femmes sous pilule

Notre boutique

Rejoignez-nous !

Inscription à la newsletter