La contraception des femmes

La contraception féminine est le garant d'un épanouissement sexuel : libérée de la crainte d'une grossesse non souhaitée, et assurée de pleinement maîtriser sa fécondité, la femme peut mieux vivre sa sexualité. Les moyens contraceptifs féminins existent depuis plusieurs millénaires.

En France, il faudra attendre 1967 pour que la femme obtienne le droit d'utiliser le mode de contraception (sans intervention chirurgicale) de son choix, grâce à la loi Neuwirth. Et c'est la loi Aubry, votée en 2001, qui permettra à toute mineure d'obtenir des moyens de contraception sans accord parental.

Les différents moyens de contraception féminine

Aujourd'hui de nombreux moyens de contraception existent, permettant ainsi à un couple de vivre pleinement leur sexualité sans risque d'une éventuelle grossesse non désirée. Bien que les moyens d'éviter une grossesse soient plus nombreux chez la femme que chez l'homme, la contraception n'en reste pas moins une affaire qui concerne les deux sexes.

Parmi les différents moyens de contraception proposés à l'heure actuelle, on trouve différents types de contraceptifs pouvant être classés en 5 rubriques distinctes :

La contraception hormonale

La contraception chimique

La contraception physique

La contraception chirurgicale encore appelée stérilisation

La contraception dite naturelle

La contraception hormonale

La contraception hormonale, comme son nom l'indique, est une contraception à base d'hormones qui a pour but d'empêcher l'ovulation. Les différents contraceptifs appartenant à cette rubrique sont :

La pilule contraceptive

Le patch

L'implant

L'anneau vaginal

La contraception chimique

La contraception chimique qui concerne les spermicides ne contient pas d'hormones et agit uniquement sur le spermatozoïde en le détruisant ou en l'immobilisant.

Les spermicides

La contraception physique

La contraception physique consiste à empêcher les spermatozoïdes d'atteindre l'ovule et pour se faire plusieurs contraceptifs existent tels que :

Le préservatif féminin

Le stérilet

Le diaphragme

La cape cervicale

La contraception chirurgicale

La contraception chirurgicale ou stérilisation consiste chez la femme en une ligature des trompes (stérilisation tubaire). Ce type de contraception se différencie des autres moyens de contraceptions dans la mesure où il est le plus souvent irréversible sans un acte chirurgical de reconstruction.

La sterilisation

La contraception naturelle

La contraception dite naturelle implique d'avoir recours à des techniques particulières permettant de déterminer la période d'ovulation et donc d'éviter tout rapport sexuel durant cette période.

La contraception naturelle

 

Notre boutique

Rejoignez-nous !

Inscription à la newsletter