Comment se pratique la sexualité humaine ?

La sexualité humaine désigne, au sens large, cette chose complexe et polymorphe que l'on a coutume de définir avec une grande diversité de critères et qui n'a pas pour seule finalité la reproduction ni le maintien de l'espèce mais aussi, et peut-être surtout, le plaisir de l'individu.

A ce titre d'ailleurs, les pratiques sexuelles désignent, au sens large également, l'ensemble des actes par lesquels des individus, hommes ou femmes, choisissent de mettre en pratique leur sexualité : on range donc sous ce nom des milliers de variantes, qui peuvent être répertoriées dans une classification comptant différentes catégories.

Cet article tente de répertorier les pratiques plus courantes et d'établir les principaux critères qui servent à les définir, comme les organes mis en jeu, le sexe ou le nombre de participants, ou encore les accessoires utilisés.

Quelles sont les pratiques sexuelles possibles ?

On appelle donc pratiques sexuelles tous actes physiques dont le but principal est de satisfaire un ou des désirs sexuels. Ce peut être des rapports sexuels avec pénétration vaginale ou pénétration anale, des rapports oro-génitaux ou bucco-génitaux, ou des pratiques masturbatoires.

Une question de préférence

Un grand nombre de pratiques sexuelles existent et celles-ci vont varier d'une personne à l'autre en fonction de ses goûts, de ses envies et désirs, de ses fantasmes mais également de son éducation et de son expérience. Bien évidemment l'orientation sexuelle est un facteur très important dans le domaine des pratiques sexuelles. En effet, les pratiques réalisées ne seront pas les même chez une personne hétérosexuelle, homosexuelle ou bisexuelle. Pour rappel, on parle d'hétérosexualité lorsque la préférence sexuelle se porte sur une personne de sexe différent et d'homosexualité lorsque l'attirance sexuelle s'oriente uniquement sur une personne de même sexe. Enfin, on parle de bisexualité lorsque l'attirance sexuelle se tourne vers les deux sexes.

Un nombre de participants variable

Les pratiques sexuelles possibles varient également en fonction du nombre de personnes impliquées lors du rapport : en effet, si la pratique de la masturbation en solitaire ne fait intervenir qu'une seule et unique personne, les rapports sexuels quant à eux peuvent avoir lieu soit entre deux personnes (un homme et une femme, deux hommes ou deux femmes) soit entre trois personnes (trio entre un homme et deux femmes, deux hommes et une femme ou bien trois personnes de même sexe). Lorsque le nombre de participant est supérieur à quatre on parlera alors de partouze ou de gang-bang. A noter que la partouze désigne des relations sexuelles collectives et simultanées entre plusieurs individus (hommes et/ou femmes) entre eux. Le gang-bang lui consiste pour une personne à avoir des relations sexuelles volontaires et consentantes avec un nombre important de partenaires. Il s'agit le plus souvent d'une femme avec plusieurs hommes.

Tous les endroits sont possibles

Aux multiples pratiques sexuelles possibles évoquées précédemment viennent s'ajouter les différents lieux possibles pour avoir un rapport sexuel. Le lit de la chambre à coucher ou les différentes pièces de la maison, les lieux publics extérieurs tels que les parcs et jardins, ou encore la plage... ou les lieux publics intérieurs tels que les transports en commun, les ascenseurs, les toilettes sont autant de lieux possibles pour assouvir un fantasme.

Des accessoires pour pimenter

Lors des différentes pratiques sexuelles existantes, une infinité de position sexuelles sont possibles allant de la position du missionnaire à la position dite en levrette en passant par la position d'Andromaque. Alors que certains couples privilégient une seule position d'autres aimeront les faire varier au cours de leurs rapports. De même, certains couples, lors de leurs pratiques sexuelles, aiment agrémenter leurs ébats d'accessoires tels que des tenues vestimentaires coquines, lingeries sexy en dentelle ou en cuir, vibromasseurs, godemichés etc.

A noter que l'utilisation de sex toys ou de jouets sexuels au cours des rapports sexuels fait de plus en plus d'adeptes chez les français !

Autres pratiques : Les paraphilies

La masturbation, la pénétration vaginale, la fellation, le cunnilingus, la sodomie font aujourd'hui partie des pratiques sexuelles les plus courantes, cependant il existe également des pratiques marginales moins répandues faisant parties des déviations sexuelles et que l'on appelle paraphilies. Parmi les paraphilies les plus connues on peut citer entre autres le sadomasochisme, l'urophilie, la scatophilie, la gérontophilie, la zoophilie, le fétichisme, etc.

A noter que de nos jours, certaines de ces pratiques, comme le sadomasochisme, sont de mieux en mieux acceptées socialement et principalement si les partenaires impliqués sont consentants et avertis.

 


Pour en savoir plus :

La masturbation

L'orientation sexuelle

Le triolisme

Vos questions, nos réponses :

Les pratiques sexuelles en questions

Notre boutique

Rejoignez-nous !

Inscription à la newsletter