L'homme et son désir passé à la loupe...

Si l'on compare le désir sexuel masculin, encore appelé libido, à celui de la femme, on s'aperçoit rapidement qu'il n'est pas le même et ne se traduit pas, vis à vis de la partenaire, ou devant les événements de la vie courante, de la même manière. Les femme ont d'ailleurs très souvent de la difficulté à comprendre le comportement sexuel masculin, et en particulier le désir des hommes devant tel ou tel événement de la vie courante, car leurs réactions, devant ce même événement, seraient très différentes.

Cette différence entre le désir sexuel masculin et celui de la femme n'est pas toujours comprise par les femmes, ce qui crée souvent des conflits dans les couples.

Une des explications à cette différence est que le désir sexuel masculin est beaucoup plus sous influence hormonale que celui de la femme. L'hormone déterminante du désir est la testostérone, hormone secrétée essentiellement par les testicules. La femme secrète aussi de la testostérone au niveau des ovaires et des glandes surrénales, mais sous une forme chimique différente et en quantité infiniment plus faible, ce qui fait que son désir sexuel est moins influencé par cette hormone. La testostérone est l'hormone de la pulsion sexuelle de l'homme comme le prouve, entre autre, les traitements anti-hormonaux qui peuvent être administrés aux délinquants sexuels afin de diminuer leur libido.

La testostérone, moteur essentiel du désir sexuel masculin est secrétée de la puberté à un âge très avancé, tout au long de la journée, mais avec un pic matinal, ce qui explique que beaucoup d'hommes aient des érections et aiment faire l'amour le matin au réveil. Ce qu'il faut noter c'est que la sécrétion de testostérone varie avec l'âge : elle est très forte après la puberté et diminue ensuite avec l'âge, en particulier après 50 ans. Ceci explique que l'érection,témoin du désir masculin est beaucoup plus présent à 20 ans qu'à 60 ans.

On ne peut, bien évidemment, pas réduire la libido de l'homme à un seul déterminant hormonal. Elle est aussi influencée par le contexte environnemental et relationnel avec une autre personne. L'état amoureux est également un grand moteur du désir ou de l'excitation sexuelle chez l'homme.

L'érection témoin d'un désir ou simple excitation sexuelle ?

Toutes les femmes savent que le premier témoin de l'excitation sexuelle masculine est l'érection mais, ce qu'il faut aussi bien comprendre, c'est qu'il s'agit là d'une réaction physiologique de l'organisme et qu'un homme peut très bien avoir une érection sans avoir vraiment envie de passer à l'acte. Beaucoup de femmes ne comprennent pas cette réaction masculine et considèrent que leurs partenaires les trompent lorsqu'elles constatent qu'ils ont une érection devant une photo érotique, ou au passage d'une belle fille sur laquelle ils se retournent.

L'érection est en fait plus le témoin d'une excitation sexuelle, réponse physiologique de l'organisme à une stimulation d'ordre sexuelle, que d'une véritable envie sexuelle. Souvent excitation sexuelle et désir sexuel sont confondus par les femmes ce qui leurs posent beaucoup de questions quant à la fidélité de leur partenaire.

Le contexte environnemental et relationnel propice ou non au désir sexuel masculin

Contrairement aux femmes, le contexte environnemental et relationnel avec une partenaire a moins d'influence sur l'appétit sexuel de l'homme. Il est plus pulsionnel chez l'homme que chez de la femme. Beaucoup de femmes sont surprises du désir de leur partenaire après une dispute qui, côté féminin, a retiré toute envie de rapport sexuel, alors que leur partenaire peut avoir une envie de rapport assez facilement dès qu'ils sont ensembles au lit.

En fait, les hommes dissocient beaucoup plus facilement que les femmes les sentiments et la sexualité. Cela ne veut pas dire que les hommes soient, sur le plan sexuel,  totalement à l'abri des conflits avec leur partenaire ! Tout contexte environnemental ou relationnel peut avoir un retentissement sur leur désir, mais disons que cela est moins fréquent que chez les femmes. Les femmes sont plus sensibles au contexte extérieur car leur désir sexuel est plus d'ordre psychologique que physiologique.

Facteurs qui peuvent avoir une incidence sur le désir sexuel de l'homme

Facteurs pouvant avoir une action positive

Un des principaux facteurs favorisant le désir sexuel masculin, en dehors d'un sentiment amoureux, est la vision d'images, photos ou films érotiques. L'érotisme de l'homme est surtout visuel alors que celui de la femme est beaucoup plus tactile. Cette différence entre les deux sexes est très importante à connaître car elle peut expliquer aux femmes l'intérêt que portent les hommes à la pornographie.

Facteurs pouvant avoir une action négative

En dehors du contexte relationnel avec la partenaire, de nombreux facteurs peuvent avoir une incidence négative sur le désir sexuel masculin : stress, fatigue, alcool, tabac, drogues et certains médicaments comme les anti-hypertenseurs ou anti-dépresseurs.

En conclusion, il est très important que les femmes et les hommes comprennent et acceptent leurs différences afin d'éviter une incompréhension mutuelle qui conduira bien souvent à une rupture du couple.

 


Pour en savoir plus :

La sexualité de l'homme

Vos questions, nos réponses :

Le désir sexuel de l'homme : questions et réponses

Questions des femmes sur le désir sexuel de l'homme

Notre boutique

Rejoignez-nous !

Inscription à la newsletter