Votre navigateur ne supporte pas javascript!

logo sexoconseil et des pieds sortant de sous une couette

logo
icone maison
drapeau espagnolloupe

Qu'est-ce qu'une relation à trois ? Comment cela se passe-t-il concrètement ?

Une partie à trois ou plan à trois qui porte également le nom de triolisme est une pratique sexuelle qui implique un rapport sexuel entre 3 personnes. Elle fait partie de ce que l'on appelle la sexualité de groupe, tout comme l'échangisme.

Ce type de rapports sexuels à plusieurs peut être pour certaines personnes un acte très stimulant dans la mesure où le nombre de mains, de bouches et de sexes pouvant interagir entre eux est multiplié.

Qui et comment ?

Les personnes participant à ce trio peuvent être d'orientations sexuelles différentes à savoir hétérosexuelles, homosexuelles ou bisexuelles.

De même, le sexe des participants est variable: ce peut être un trio entre 3 personnes de même sexe  (3 hommes ou 3 femmes), entre 2 hommes et une femme ou entre 1 homme et 2 femmes.

Dans un trio, plusieurs schémas peuvent apparaître mais le plus fréquent est celui d'un couple auquel s'ajoute une tierce personne.

un homme et deux femmes sous une couette© Alina Isakovich - Fotolia.com

Lors de la relation sexuelle, au moins deux des trois personnes sont impliquées simultanément, la troisième personne peut avoir un rôle qui sera variable en fonction des envies et des désirs de chacun. Elle pourra être simple spectatrice ou bien elle pourra participer aux différentes caresses et stimulations mais sans forcément qu'il y ait un rapport avec pénétration. Cette tierce personne peut se cantonner à des cunnilingus, fellations, etc...

Au niveau de la relation sexuelle à proprement parler, les possibilités sont nombreuses et dépendront des désirs de chacun et de chacune. Classiquement si la relation a lieu entre deux hommes et une femme, alors la femme peut être pénétrée par un des 2 hommes dans le vagin tandis que le second la pénètre par derrière. On parle alors de double pénétration que l'on retrouve très souvent mise en scène dans les films pornographiques. Dans le cas d'une relation entre un homme et deux femmes, l'homme peut pénétrer une des 2 femmes pendant que la deuxième stimule manuellement ou oralement le corps ou le sexe des deux autres partenaires.

A noter que cette expérience peut éventuellement être une façon détournée d'expérimenter les rapports sexuels avec un ou une partenaire du même sexe.

Que disent les statistiques ?

Selon l'enquête ACSF « Analyse des Comportements Sexuels en France » réalisée en 92 auprès de 20 000 personnes, 10% des hommes et 2% des femmes ont déclarés avoir eu au moins une fois une relation à trois dans leur vie.

En novembre 2005 une enquête Ipsos sur les fantasmes des français révèle que 1 homme sur 2  (49%) rêve de faire l'amour avec 2 femmes en même temps contre seulement 1 femme sur 10 (11%) qui elle fantasmerait sur une relation avec deux hommes.

Un récent sondage internet auprès d'environ 10 200 internautes réalisé entre février et mars 2013 pour un site de rencontres extra-conjugales révèle que 40% des femmes rêvent de faire l'amour à trois. Côté masculin, ce fantasme sexuel serait partagé par 43% des hommes. Il semble donc que le fantasme du triolisme ne soit plus un fantasme principalement masculin mais qu'il soit également devenu celui d'un certain nombre de femmes.

Une pratique qui reste ponctuelle

Bien que ce désir de rapport à trois soit grandissant auprès des Français, le triolisme n'en est pas pour autant devenu une pratique fréquente. En effet, il reste un comportement  ponctuel, une expérience que l'on effectue par curiosité ou dans le but d'assouvir un fantasme même s'il arrive parfois qu'il devienne pour certaines personnes ou certains couples une pratique exclusive.

Triolisme dans le couple

Lorsque dans un couple les deux partenaires éprouvent secrètement un désir de rapport à trois c'est généralement le partenaire masculin qui en formulera le désir en premier auprès de sa partenaire.

Le plus souvent l'homme proposera à sa partenaire un trio composé d'une femme supplémentaire mais il arrive parfois que certains hommes préfèrent ajouter à leur couple un partenaire masculin. C'est le cas de Paul qui pense qu'il est plus facile pour une femme de contenter deux hommes en même temps que pour un homme de satisfaire deux femmes à la fois : 

« Avec deux femmes c'est plus difficile car une des deux sera forcément mise de côté alors qu'avec deux hommes une femme peut se faire pénétrer tout en donnant une fellation à l'autre. »

Il arrive parfois également dans un couple où l'homme désire une expérience à trois avec une autre femme que sa femme ne soit par toujours partante pour ce genre d'expérience mais de manière générale beaucoup acceptent soit parce qu'elles en éprouvent également le désir, soit parce qu'elles veulent « faire plaisir » à leur partenaire ou tout simplement « par amour » pour leur conjoint.

Certaines femmes après avoir expérimenter l'amour à trois avec une autre femme, tentent parfois de proposer un triolisme incluant un autre homme mais si le mari est d'accord pour une relation à trois incluant une autre femme il n'est pas toujours partant pour un rapport incluant un autre homme !

De manière générale peu d'hommes et de femmes ont déjà pratiqué le triolisme même si beaucoup fantasment sur cette activité. Comme il a été montré via les différents sondages déjà réalisés, ce désir fait parti des principaux fantasmes de l'homme et il devient de nos jours avec la libération de la sexualité féminine un fantasme non négligeable des femmes comme le souligne Carole 

« J'aimerais bien essayé mais l'occasion ne s'est pas encore présentée... »

Enfin il est important de rappeler que comme pour de nombreux fantasmes il est toujours essentiel de peser le pour et le contre avant de passer réellement à l'acte car la réalisation d'un fantasme peut parfois pour certains se révéler plus néfaste que l'effet escompté.

Cette expérience peut être pour certains couples très éprouvante sur le plan émotionnel car il n'est pas toujours facile pour des partenaires d'accepter de voir celui ou celle qu'il ou elle aime dans les bras d'un(e) autre.