L'hymen : une membrane à valeur socioculturelle

L'hymen, situé à 1 ou 2 cm de profondeur à l'intérieur du vagin, est une fine membrane élastique qui ferme partiellement l'entrée du vagin chez la jeune fille vierge. Cette membrane a une grande importance socioculturelle mais n’a pas de rôle physiologique actuellement connu. Sa forme, son épaisseur et son élasticité peuvent varier d'une jeune fille à l'autre.

Les différentes formes existantes

les formes d'hymen de la femmeSchéma hymen

Parmi les formes connues, on distingue 4 formes différentes :

Semi-lunaire dont la forme est celle d'un croissant

Annulaire qui présente un orifice central

Cribriforme qui est perforé de plusieurs petits orifices

Labié qui présente une fente verticale

Bien que sa forme et ses dimensions soient très variables : le plus souvent,  il est de forme annulaire entourant l’orifice vaginale, fin et plus ou moins criblé de petits trous. Plus rarement, il peut être épais et former une cloison fermant complètement l’orifice vaginal ou, au contraire, presque inexistant.

Les différents aspects de cette membrane après la défloration

Son épaisseur est généralement inférieure au millimètre, mais il arrive parfois que cette membrane soit plus épaisse pouvant aller jusqu'à 2 mm.

Dans la plupart des cas, c'est-à-dire dans sa forme annulaire, cet anneau membraneux, même intact, permet l’introduction du petit doigt ou d’un petit tampon périodique mais ne permet pas l’introduction d’une verge en érection.

Lors du premier rapport sexuel, l'hymen se déchirera mais ne disparaîtra pas totalement. Il persistera sous forme de lambeaux entourant l'entrée du vagin, lui donnant ainsi un aspect différent.

schéma des différentes tailles d'hymen

Dans la plupart des cas, lors de la première fois, cette membrane hyménoptère se déchirera facilement entraînant une légère perte de sang, sans gravité et de courte durée, accompagné ou non de petites douleurs. Cependant, dans le cas d'un hymen  très élastique ou presque inexistant, la première relation sexuelle  n'entraînera ni rupture ni saignements.

Enfin, il existe certains cas rares où la membrane hyménale est très épaisse et ferme totalement l'entrée du vagin, ce qui peut rendre la pénétration impossible. Il est alors nécessaire d'avoir recours à une petite intervention chirurgicale sous anesthésie locale afin d'inciser celle-ci. 

A noter que lorsque la femme vierge a l’habitude de mettre des tampons périodiques, la première pénétration se passe généralement plus facilement et pratiquement sans douleur. Chez une femme qui ne met que rarement des tampons périodiques, la première pénétration peut être plus sensible, d’autant que l’anxiété liée à cette première pénétration, plus importante chez ces femmes,  entraîne une contraction musculaire des muscles qui entourent le vagin, rendant la pénétration plus difficile. A cette difficulté se joint la maladresse du partenaire pour trouver l’entrée du vagin,  ainsi que la  sécheresse vaginale de la femme qui a peur de cette première pénétration. Il  paraît donc important d’habituer les jeunes filles à mettre des mini tampons périodiques, si l’hymen le permet, ce qui est le plus souvent le cas.

La virginité : savoir si l'on est vierge ou pas

La définition de la virginité que l'on peut trouver dans le dictionnaire est la suivante : la virginité désigne l'état d'un homme ou d'une femme qui n'a pas connu de relations sexuelles avec pénétration.

Une question fréquemment posée est " peut-on perdre sa virginité en se masturbant ? " , de par cette définition de la virginité, la réponse est donc non, on ne perd pas sa virginité par masturbation.

De nombreuses personnes considèrent l'intégrité de cette membrane comme un témoin de la virginité féminine et la non rupture du frein comme le témoin de la virginité de l'homme. 

En réalité, les nombreuses variations anatomiques de l'hymen de la femme ne permettent jamais de déterminer avec certitude s'il y a eu ou non pénétration par un sexe masculin. En effet, il existe des hymens très lâches et très souples qui ne sont pas déchirés lors d'un rapport sexuel, d'autre part, certains peuvent avoir été déchirés par pénétration de doigts ou d'accessoires, voire lors d'un traumatisme physique.

Une femme peut, donc, se considérer comme étant toujours vierge à partir du moment où elle n'a pas eu de relations sexuelles avec pénétration d'un sexe d'homme. De même lors de la masturbation, un homme peut avoir déchiré son frein alors qu'il n'a pas eu de relations sexuelles avec pénétration et ainsi se considérer comme toujours vierge.


Pour en savoir plus

Les questions et les réponses sur l'hymen

Notre boutique

Rejoignez-nous !

Inscription à la newsletter