Masturbation masculine : une pratique qui mime les mouvements du coït

La masturbation masculine se pratique le plus souvent par stimulation du pénis à l’aide de la main.

Techniques de masturbation de l'homme

La plupart des hommes stimulent l’ensemble de leur pénis en faisant glisser la peau dans un mouvement de va-et-vient mimant celui de la pénétration, sans forcement décalotter complètement le gland. Certains hommes utiliseront un lubrifiant tel que salive ou gel lubrifiant pour faciliter le glissement et augmenter leur plaisir sexuel.

Cependant, chaque homme étant différent, le rythme des mouvements, l’intensité de la pression des doigts et la position des doigts ou de la main sur le pénis lors de la masturbation varie d’un homme à l’autre. En effet, certains hommes sont plus sensibles à la pression exercée par leurs doigts sur leur pénis qu’aux rythmes des mouvements effectués lors des caresses.


Certains préféreront caresser la totalité de la verge alors que d’autres s’attarderont plus sur une partie spécifique de la verge telle que le frein ou le gland. Enfin d’autres ne caresseront uniquement que leur pénis alors que d’autres engloberont les testicules dans leurs caresses.


homme torse nuStocklib © Tomas Anderson

Certains hommes lorsqu’ils pratiquent ce plaisir solitaire préfèrent sentir le frottement d’objets tels que draps, coussin, serviette de toilette contre leur pénis plutôt que le contact de leurs doigts. D’autres auront recours à des sex toys tels que vibromasseur, poupée gonflable ou vagin artificiel.

Tout comme les femmes, les hommes apprécient également le contact du jet d’eau sur leur pénis. La température de l’eau ainsi que les vibrations du jet d’eau contribuent à créer des sensations agréables pour l’homme. Cependant, contrairement à ce qu’obtiennent les femmes en pareilles circonstances, un homme appréciera mais il n’en jouira pas.

A noter que la masturbation masculine présente l’avantage de lui permettre de découvrir son corps et de lui apprendre à contrôler son désir afin de prolonger l’acte sexuel. En effet, grâce à la masturbation l’homme peut apprendre à connaître le point de non-retour au-delà duquel il ne peut plus s’empêcher d’éjaculer. Il apprend donc ainsi à maîtriser son éjaculation.

Cependant, il faut également savoir que la manière dont un homme a l’habitude de se caresser, que cela soit à l’adolescence ou non, a des conséquences directes sur sa sexualité.

En effet, une masturbation trop rapide et réalisée uniquement dans le but d’évacuer une tension sexuelle aurait tendance à favoriser l’apparition de problèmes d’éjaculation précoce.

Il est donc important, entre autres à l’adolescence, d’apprendre à déculpabiliser la masturbation et à bien se masturber, à savoir ne pas caresser que son sexe mais tout son corps sans précipitation en faisant durer le plaisir et sans obligation à chaque fois d’avoir un orgasme.

Enfin, pour conclure sachez que la masturbation masculine est souvent conseillée chez l’homme adulte et célibataire depuis un certain temps, afin d’éviter tout risque de sclérose des corps caverneux. La masturbation est également conseillée de manière générale à l’homme et à la femme afin de maintenir chez eux une activité érotique cérébrale qui risque de s’éteindre avec le temps.


Pour en savoir plus :

Fréquence de la masturbation en fonction de l'âge

Vos questions, nos réponses :

La masturbation masculine en questions

 

Notre boutique

Rejoignez-nous !

Inscription à la newsletter