La bisexualité masculine et féminine

La bisexualité peut se définir par l'attirance, le désir sexuel ou l'amour pour une personne quel que soit son sexe. La personne bisexuelle peut donc tomber amoureuse soit d'un homme, soit d'une femme.

Une orientation sexuelle encore peu reconnue

Les hommes bisexuels ou les femmes bisexuelles sont aussi appelées "bi". Cette attirance peut se révéler tôt ou plus tard, selon le vécu et les expériences et surtout elle peut évoluer tout au cours de la vie. En effet, la palette des personnes bisexuelles est assez vaste ainsi que le degré d'attirance et elle peut aussi rester à l'état de fantasme tout au long de la vie. C'est pour cela qu'il est assez difficile de définir de manière précise la bisexualité.

Elle peut rester à l'état transitionnel lors de l'adolescence (par exemple lorsque le jeune se sent attiré non seulement par des jeunes de l'autre sexe mais également du même sexe que lui) ou pencher dans le temps, soit vers l'homosexualité soit vers l'hétérosexualité . Mais il existe également beaucoup de personnes qui vivent cette sexualité jusqu'à la fin de leur vie alternant des amours hétérosexuelles ou homosexuelles.

Est-elle une maladie ?

Non, la bisexualité au même titre que l’homosexualité n’est pas une maladie. Le fait d'être attiré par une personne d'un sexe ou d'un autre ne représente pas une pathologie mais bien un choix de vie dès l'instant que cette sexualité est acceptée par la personne.

Un homme ou une femme bisexuel est-il mieux accepté qu'un homme ou une femme homosexuel ?

La bisexualité a mis du temps à être reconnue dans la société et même par le mouvement homosexuel lui-même. En effet, ce n'est que depuis quelques années qu'on entend parler de mouvement LGBT (Lesbiennes, Gays, Bi et Trans). Il existe maintenant au sein même des associations homosexuelles de plus en plus de sections bi qui accueillent et accompagnent les personnes se reconnaissant comme bisexuelles ou qui se posent des questions sur la bisexualité.

Par ailleurs, les bisexuel(le)s souffrent des mêmes discriminations sociétales que les homosexuel(le)s et le fait que les médias ne parlent que très rarement de cette catégorie de personnes fait qu'elle vit plus dans l'ombre. Cependant il semblerait que la bisexualité féminine soit mieux acceptée que celle des hommes.

Un bisexuel est-il un homosexuel refoulé ?

On ne peut répondre de manière catégorique à cette question : il est vrai qu'il existe des personnes pour qui l'homosexualité est une dualité et qui vivront donc leur bisexualité comme un alibi. Par contre, pour beaucoup d'autres qui assument tout à fait leur attirance pour les 2 sexes, cela leur permettra au contraire une multiplicité des possibilités sans s'enfermer dans une catégorie normalisée.

 


Pour en savoir plus :

L'orientation sexuelle

Vos questions, nos réponses :

La bisexualité chez la femme

La bisexualité chez l'homme

Notre boutique

Rejoignez-nous !

Inscription à la newsletter