L'anorgasmie chez la femme et plus rarement chez l'homme


Le terme d’anorgasmie s’utilise pour un homme ou une femme qui présente une impossibilité à atteindre l'orgasme mais dont le désir sexuel est conservé.


Cette dysfonction peut être totale, c'est à dire que la jouissance est absente aussi bien lors d'un rapport sexuel par pénétration que lors de la masturbation. Elle peut être aussi partielle lorsqu'elle existe dans une de ces deux circonstances, mais pas dans l'autre.

Ce trouble orgasmique est plus fréquent chez la femme que chez l’homme et il est très souvent lié à la pénétration. Une femme qui se plaint d'être anorgasmique par pénétration peut avoir beaucoup d'excitation durant l'acte sexuel, mais sans jamais atteindre l'orgasme.

L'anorgasmie masculine est beaucoup plus rare. Une des causes assez fréquentes chez l'homme est l’éjaculation très précoce. Un homme dont l'éjaculation se produit très rapidement dit souvent ne pas ressentir les contractions orgasmiques de l'éjaculation. Il existe également des causes neurologiques qui peuvent être responsables d’anorgasmie neurologique chez l’homme.

A noter que la consommation excessive d'alcool ou de drogues telles que le cannabis peut avoir comme conséquence de retarder voire d'empêcher le déclenchement de l'orgasme.
Certains médicaments comme les antidépresseurs peuvent également jouer un rôle sur le déclenchement orgasmique.

Il arrive parfois que l'orgasme ne soit atteint qu'occasionnellement. Cette difficulté de jouissance porte le nom de dysorgasmie. Elle est à différencier de l'anorgasmie qui elle correspond à une impossibilité d'obtenir un orgasme et non pas à une difficulté.

 


Pour en savoir plus :

Comprendre l'anorgasmie

Traiter l'absence d'orgasme

Vos questions, nos réponses :

Questions et réponses sur la difficulté à atteindre le 7ème ciel