Sexualité et relation sexuelle : des expériences différentes pour un plaisir différent

En dehors de la pratique sexuelle habituelle qui correspond à l'union entre deux partenaires au niveau des organes sexuels, il y a d'autres pratiques sexuelles dont on parle sans trop savoir si elles sont bonnes ou non. Lisez ces questions réponses et faites votre propre jugement.

La masturbation a longtemps été considérée comme une pratique honteuse engendrant les pires maux. Aujourd'hui, les mentalités ont évolué et la masturbation commence doucement à perdre cette connotation négative et à être reconnue comme essentielle
pour accéder à une sexualité épanouie.

La masturbation d'un point de vu général

Conséquences de la masturbation sur la santé

D'un point de vue technique, il n'existe pas un mode d'emploi bien précis pour se masturber. Les caresses pratiquées lors de ce plaisir solitaire dépendront de l'envie du moment, des préférences de chacun et surtout selon que cet acte est pratiqué par un homme ou par une femme. 

La masturbation féminine, sa pratique et sa fréquence

La masturbation masculine en question

De moins en moins tabous, les rapports bucco-génitaux sont désormais considérés comme faisant partis intégralement de l'acte sexuel. Ils sont très appréciés aussi bien des hommes que des femmes car ils offrent des sensations différentes et beaucoup plus subtiles que les caresses manuelles ou la pénétration.

La fellation, une pratique très appréciée des hommes

Le cunnilingus, une caresse que les femmes apprécient

La relation anale longtemps attribuée uniquement au milieu homosexuel est de plus en plus pratiquée dans les couples hétérosexuels car bien que l'anus ne fasse pas partie des organes génitaux il est une source incontestable de plaisir.

La sodomie ou la découverte d'un nouveau plaisir

 

Notre boutique

Rejoignez-nous !

Inscription à la newsletter